ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 15 Août 2018

SANTE - Publié le 03/06/2018 à 16:15


La Macarena peut sauver des vies en rythmant le massage cardiaque



La Macarena peut sauver des vies, ont affirmé samedi des chercheurs espagnols, qui conseillent de se coordonner sur le rythme de ce vieux succès musical au moment de pratiquer un massage cardiaque.

La chanson de Los del Rio, sortie en 1993, a l'avantage non seulement d'être archiconnue, mais surtout de donner le bon tempo lors de ce geste d'urgence, à savoir 100 à 120 compressions par minute.

Encore fallait-il prouver que cela fonctionnait. Des chercheurs de l'Université de Barcelone, de l'Université autonome de Barcelone et de l'Hôpital clinique de Barcelone ont pour cela recruté 164 étudiants en médecine comme cobayes.

Ils ont été séparés en trois groupes, tous chargés de pratiquer des massages cardiaques sur des mannequins pendant deux minutes.

Les résultats ont été les meilleurs chez ceux qui utilisaient un métronome réglé sur 103 coups par minute, grâce à une application de téléphone portable: 91 % d'entre eux tenaient la bonne cadence.

Ceux à qui était conseillé de suivre mentalement le tempo de La Macarena ont été 74 % à tenir cette cadence.

Enfin, ceux auxquels les chercheurs ont fait pratiquer le massage sans instructions ni repères particuliers ont été seulement 24 % à suivre la bonne cadence.

«Aussi bien l'application que l'outil mnémotechnique de La Macarena ont amélioré la qualité des compressions thoraciques», a résumé le chercheur Enrique Carrero Cardenal, dans un communiqué de la Société européenne d'anesthésie-réanimation, qui organisait son congrès à Copenhague.

Mais, ajoutait-il, La Macarena avait un avantage: ceux qui se calaient dessus démarraient vite, tandis que ceux qui écoutaient le métronome avaient «le plus long retard à l'allumage avant de pratiquer la première compression».

Pratiquer un massage sur une personne en arrêt cardiaque nécessite «un apprentissage avec un formateur spécialisé», indique la Croix-Rouge française sur son site internet. Le geste peut sauver une vie en aidant à maintenir l'irrigation du cerveau en oxygène, le temps qu'arrivent les secours.


La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
En cas d'infarctus, une femme survit davantage avec un médecin femme
Démence: les buveurs modérés moins touchés que les abstinents
Le premier kit de détection de cellules souches cancéreuses est né dans la Creuse
Au Liban, une possible légalisation du cannabis inquiète les producteurs
Faire des têtes au football serait plus risqué pour les femmes
Canicule: cinq erreurs à ne pas commettre
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nouvelle-Calédonie renforce la protection de ses récifs coralliens
Des années encore plus chaudes que prévu jusqu'à 2022, selon une étude
À Paris, les Uritrottoirs suscitent rires et grincements de dents
1, 2, 3, 4 soleil ! Des outils pour percer les mystères de notre étoile
La relativité d'Einstein, supercherie scénaristique préférée des réalisateurs
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
Naissances en série au zoo d'Amnéville
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
Des records de chaleur dans tout l'hémisphère nord
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.