ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Juin 2018

SANTE - Publié le 03/06/2018 à 16:15


La Macarena peut sauver des vies en rythmant le massage cardiaque



La Macarena peut sauver des vies, ont affirmé samedi des chercheurs espagnols, qui conseillent de se coordonner sur le rythme de ce vieux succès musical au moment de pratiquer un massage cardiaque.

La chanson de Los del Rio, sortie en 1993, a l'avantage non seulement d'être archiconnue, mais surtout de donner le bon tempo lors de ce geste d'urgence, à savoir 100 à 120 compressions par minute.

Encore fallait-il prouver que cela fonctionnait. Des chercheurs de l'Université de Barcelone, de l'Université autonome de Barcelone et de l'Hôpital clinique de Barcelone ont pour cela recruté 164 étudiants en médecine comme cobayes.

Ils ont été séparés en trois groupes, tous chargés de pratiquer des massages cardiaques sur des mannequins pendant deux minutes.

Les résultats ont été les meilleurs chez ceux qui utilisaient un métronome réglé sur 103 coups par minute, grâce à une application de téléphone portable: 91 % d'entre eux tenaient la bonne cadence.

Ceux à qui était conseillé de suivre mentalement le tempo de La Macarena ont été 74 % à tenir cette cadence.

Enfin, ceux auxquels les chercheurs ont fait pratiquer le massage sans instructions ni repères particuliers ont été seulement 24 % à suivre la bonne cadence.

«Aussi bien l'application que l'outil mnémotechnique de La Macarena ont amélioré la qualité des compressions thoraciques», a résumé le chercheur Enrique Carrero Cardenal, dans un communiqué de la Société européenne d'anesthésie-réanimation, qui organisait son congrès à Copenhague.

Mais, ajoutait-il, La Macarena avait un avantage: ceux qui se calaient dessus démarraient vite, tandis que ceux qui écoutaient le métronome avaient «le plus long retard à l'allumage avant de pratiquer la première compression».

Pratiquer un massage sur une personne en arrêt cardiaque nécessite «un apprentissage avec un formateur spécialisé», indique la Croix-Rouge française sur son site internet. Le geste peut sauver une vie en aidant à maintenir l'irrigation du cerveau en oxygène, le temps qu'arrivent les secours.


De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
Le QI baisse en raison de l'environnement culturel, selon une étude
Un tiers des Américains prennent des médicaments pouvant causer des dépressions
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Avec plus de 1.400 séismes en un mois, Mayotte vit dans l'angoisse
Turquie: Canal Istanbul, dernier projet fou d'Erdogan
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.