ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 21 Juin 2018

SCIENCE - Publié le 31/05/2018 à 01:27


Des chercheurs ont trouvé un vieil ancêtre aux lézards et aux serpents



Quatre pattes, un corps recouvert d'écailles et un long museau: des chercheurs annoncent mercredi avoir identifié un ancêtre des lézards et des serpents, vieux de 240 millions d'années.

"Notre étude montre que les lézards habitent la planète depuis au moins 240 millions d'années et que leur origine est bien plus ancienne que nous le pensions", explique à l'AFP Tiago Simoes de l’Université de l’Alberta au Canada, coauteur de l'étude.

Au commencement de ces travaux publiés dans la revue Nature, un fossile découvert il y a déjà une vingtaine d'années dans les Dolomites en Italie et un zeste de nouvelles technologies.

"Quand j'ai vu le fossile pour la première fois, j'ai réalisé que certaines de ses caractéristiques pouvaient le rapprocher des premiers lézards", explique le chercheur.

Avec ses collègues, ils ont donc passé le fossile, appelé Megachirella wachtleri, au CAT-scan, un scanner très haute définition capable de fournir une image à 360 degrés.

Les chercheurs ont alors débusqué un petit os de la mâchoire inférieure de l'animal que les squamates (un groupe qui comprend les lézards et les serpents) sont les seuls à avoir.

"De l'iguane au gecko en passant par le scinque, ils descendent tous d'un animal qui ressemble à Megachirella wachtleri, le plus vieux lézard fossilisé que nous connaissons aujourd'hui", explique Tiago Simoes.

Pour les chercheurs, si un lézard était déjà sur Terre il y a 240 millions d'années, cela implique que son origine est encore plus ancienne et qu'elle pourrait donc dater d'avant l'extinction du Permien-Trias, il y a quelque 252 millions d'années.

Cette extinction massive avait emporté 90 à 95% des espèces dans les océans et 75% sur le continent.

"Cette extinction aurait pu ouvrir la voie à la diversification des lignées préexistantes de reptiles qui avaient survécu à l'extinction", avance le chercheur.

La plus petite maison du monde repousse les limites de l'extrêmement petit
À la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Les sciences participatives ont maintenant leur site web
Des fossiles de tétrapodes en Afrique du Sud remettent en cause la théorie des tropiques
Des empreintes d'animaux vieilles de 541 millions d'années découvertes en Chine
Le squelette d'un dinosaure carnivore vendu 2 millions d'euros à Paris
Des fouilles aux expos, la passion d'un paléontologue pour les dinosaures
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
Des associations dénoncent les prix exhorbitants et injustifiés des nouveaux médicaments
Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.029 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.