ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Octobre 2018

SCIENCE - Publié le 31/05/2018 à 01:27


Des chercheurs ont trouvé un vieil ancêtre aux lézards et aux serpents



Quatre pattes, un corps recouvert d'écailles et un long museau: des chercheurs annoncent mercredi avoir identifié un ancêtre des lézards et des serpents, vieux de 240 millions d'années.

"Notre étude montre que les lézards habitent la planète depuis au moins 240 millions d'années et que leur origine est bien plus ancienne que nous le pensions", explique à l'AFP Tiago Simoes de l’Université de l’Alberta au Canada, coauteur de l'étude.

Au commencement de ces travaux publiés dans la revue Nature, un fossile découvert il y a déjà une vingtaine d'années dans les Dolomites en Italie et un zeste de nouvelles technologies.

"Quand j'ai vu le fossile pour la première fois, j'ai réalisé que certaines de ses caractéristiques pouvaient le rapprocher des premiers lézards", explique le chercheur.

Avec ses collègues, ils ont donc passé le fossile, appelé Megachirella wachtleri, au CAT-scan, un scanner très haute définition capable de fournir une image à 360 degrés.

Les chercheurs ont alors débusqué un petit os de la mâchoire inférieure de l'animal que les squamates (un groupe qui comprend les lézards et les serpents) sont les seuls à avoir.

"De l'iguane au gecko en passant par le scinque, ils descendent tous d'un animal qui ressemble à Megachirella wachtleri, le plus vieux lézard fossilisé que nous connaissons aujourd'hui", explique Tiago Simoes.

Pour les chercheurs, si un lézard était déjà sur Terre il y a 240 millions d'années, cela implique que son origine est encore plus ancienne et qu'elle pourrait donc dater d'avant l'extinction du Permien-Trias, il y a quelque 252 millions d'années.

Cette extinction massive avait emporté 90 à 95% des espèces dans les océans et 75% sur le continent.

"Cette extinction aurait pu ouvrir la voie à la diversification des lignées préexistantes de reptiles qui avaient survécu à l'extinction", avance le chercheur.

Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
Découverte rare de traces d'un bateau viking en Norvège
L'évolution des buveurs de lait
Kilo: le grand K bientôt déboulonné de son piédestal
Le prix Nobel de physique à trois pionniers des lasers
Un scientifique émet des propos sexistes lors d'un atelier du CERN
Une tiquothèque pour connaître l'insecte suceur de sang
Le Titan de Vorombe remporte le titre de plus gros oiseau du monde
Kilo, ampère, kelvin... Petite révolution à venir dans les unités de mesure
Des tests ADN pour mieux traquer les trafiquants d'ivoire
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La mission européenne BepiColombo en route vers la planète Mercure
Dès trois ans, des enfants apprennent les gestes pour sauver des vies
Iter: des dizaines d'années et des milliards d'euros pour un chantier titanesque
Dans les mers australes, des albatros espions sur la trace de pêches illégales
Une solution pour exploiter les données génétiques sans violer la vie privée
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.059 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.