ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Juin 2018

SANTE - Publié le 31/05/2018 à 01:25


Psychiatrie, urgences et gériatrie, services les plus touchées par la violence



Les services de psychiatrie, d'urgences et de gériatrie restaient en 2017 les plus touchés par les violences en milieu de santé, essentiellement contre des personnels soignants, selon un rapport du ministère de la Santé dévoilé mercredi.

De plus en plus d'établissements déclarent ces violences et incivilités: les signalements ont concerné 446 établissements en 2017, contre 360 en 2016. Au total, 22.048 événements ont été déclarés, selon l'Observatoire des violences en milieu de santé (ONVS), dont les premières conclusions ont été présentées à la presse mercredi à l'occasion du salon Paris Healthcare Week.

Mais les données, qui concernent moins de 10% du total des établissements de santé français, sont encore loin d'être "exhaustives" et doivent être analysées "avec précaution", a précisé Vincent Terrenoir, délégué pour la sécurité générale à la Direction générale de l'offre de soins (DGOS).

Les services de psychiatrie restent les plus touchés, avec 20% des déclarations comme en 2016, suivis par les urgences, qui enregistrent 16% des déclarations (+3% par rapport à 2016), et par les "Unités de soins longue durée et établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)" (11% des déclarations, chiffre stable).

Une très grande majorité des signalements (81%) concernent des "atteintes aux personnes", 19% des atteintes "aux biens".

Les personnels des établissements sont particulièrement visés: ils constituent 81% des victimes. Parmi eux, 94% sont des personnels de santé, et 6% des personnels administratifs.

Les autres victimes sont notamment les patients (9%), les agents de sécurité (7%), ou encore les visiteurs (1%).

La moitié des atteintes aux personnes impliquent des violences physiques, menaces avec arme ou agressions sexuelles, et 1% des violences avec arme, des viols ou des actes pouvant être qualifiés de crime.

Les auteurs sont majoritairement des patients (71%) ou des visiteurs accompagnants (20%), les personnels n'étant cités que dans 3% des cas.

Les motifs de violence les plus courants sont un "reproche relatif à une prise en charge" (59%), un temps d'attente jugé excessif (13%), une "alcoolisation" (12%) ou un refus de prescription (4%).

L'ONVS "incite fortement" les établissements à déclarer les violences et incivilités, qui "portent gravement atteinte" au fonctionnement des services et à la qualité de vie des personnels, ainsi qu'à la qualité des soins, a conclu M. Terrenoir.

De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
Le QI baisse en raison de l'environnement culturel, selon une étude
Un tiers des Américains prennent des médicaments pouvant causer des dépressions
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Avec plus de 1.400 séismes en un mois, Mayotte vit dans l'angoisse
Turquie: Canal Istanbul, dernier projet fou d'Erdogan
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.