ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Juin 2018

SANTE - Publié le 27/05/2018 à 20:44


Surpoids: mâcher de la gomme en marchant aiderait les hommes



La gomme à mâcher semble être un allié contre le surpoids chez les hommes après 40 ans, en les incitant à marcher plus vite, ont affirmé samedi des scientifiques japonais.

« Combiner exercice physique et gomme à mâcher pourrait être une manière efficace de gérer son poids », ont écrit ces chercheurs dans la revue Journal of Physical Therapy Science.

Leur étude a examiné « le rythme cardiaque, la distance parcourue, la vitesse de la marche, le nombre de pas et la dépense énergétique » chez 46 marcheurs japonais âgés de 21 à 69 ans.

Ils devaient marcher à leur « rythme naturel » pendant 15 minutes sur une piste d'athlétisme. La moitié mâchait deux gommes à mâcher, et l'autre moitié avait ingéré les ingrédients de ces gommes à mâcher sous forme de poudre dissoute dans un verre d'eau.

Le rythme cardiaque était globalement plus élevé chez ceux qui mâchaient de la gomme à mâcher.

Mais chez les hommes « d'âge moyen et âgés » (40 ans et plus) s'ajoutait un effet supplémentaire : quand ils mâchaient, ils avaient tendance à marcher plus vite, donc à couvrir plus de distance, ce qui leur faisait dépenser considérablement plus de calories.

Les raisons exactes restent inconnues, mais les chercheurs, qui ont présenté leurs conclusions devant le Congrès européen de l'obésité à Vienne, ont avancé des hypothèses.

Ainsi, une autre étude japonaise avait déjà prouvé que mâcher de la gomme à mâcher augmentait le rythme cardiaque, même au repos. Les universitaires japonais ont donc évoqué la « synchronisation cardiomotrice », tendance qu'a le corps à accroître son activité quand le coeur accélère. Cette tendance « a plus de chances de se manifester chez les personnes âgées que jeunes ».

Par ailleurs, « des études antérieures ont indiqué que les femmes exercent une activité musculaire masticatoire moindre avec les gommes à mâcher que les hommes », ont souligné les chercheurs.

De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
Le QI baisse en raison de l'environnement culturel, selon une étude
Un tiers des Américains prennent des médicaments pouvant causer des dépressions
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Avec plus de 1.400 séismes en un mois, Mayotte vit dans l'angoisse
Turquie: Canal Istanbul, dernier projet fou d'Erdogan
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.027 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.