ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 24 Mars 2019

TECHNOLOGIES - Publié le 25/05/2018 à 22:03


L'informatique quantique franchira un nouveau palier cette année, promet Bo Ewald



L'informatique quantique va franchir un nouveau palier cette année, même si l'on est encore loin du moment où ces ordinateurs super performants auront prouvé leur efficacité en entreprise, estime Bo Ewald, le président du fabricant d'ordinateurs quantiques D-Wave.

D-Wave, une entreprise canadienne basée à Vancouver, est la seule firme ayant vendu à des clients ces ordinateurs qui seraient beaucoup plus puissants que les machines actuelles car capables d'utiliser des propriétés étonnantes des particules permettant d'échapper aux règles de la physique classique. Cela leur donnerait le potentiel de faire un grand nombre de calculs en parallèle, réduisant énormément le temps nécessaire pour effectuer une tâche.

D-Wave en a construit une vingtaine d'exemplaires au total qui sont utilisés pour la recherche, dont huit vendus à des acteurs extérieurs, détaille Bo Ewald dans un entretien avec l'AFP au salon technologique Vivatech.

Pour l'instant, les développeurs de D-Wave ont conçu "une cinquantaine de proto-apps", des logiciels expérimentaux pour tenter de maîtriser ces machines au potentiel énorme, explique-t-il.

Sur ces 50 applications quantiques - qui s'attaquent à résoudre des "petits problèmes", admet Bo Ewald - "la moitié environ ont démontré des performances qui s'approchent de celles des ordinateurs classiques, voire font un peu mieux".

Pour l'instant, l'ordinateur quantique de D-Wave a par exemple été capable de faire tourner avec succès un programme optimisant les flux de 500 taxis allant du centre-ville de Pékin vers l'aéroport, en gérant des coordonnées GPS "reçues toutes les 5 secondes".

Mais "d'ici la fin de l'année", ces proto-apps devraient résoudre des problèmes "plus importants" ou "nouveaux", et plus intéressants pour les entreprises clientes, assure-t-il.

D-Wave n'est pas le seul à progresser, a-t-il relevé: Google et IBM ont tous les deux annoncé la construction de nouvelles machines plus puissantes, qui auront été testées d'ici la fin de l'année.

Pour autant, la suprématie quantique, ou la démonstration claire qu'un ordinateur quantique bat en performance un ordinateur classique, dans une utilisation industrielle réelle, n'est pas encore à portée de vue, estime le président de D-Wave.

- Diversité quantique -

"Nous avons encore de longues années" avant de pouvoir réaliser de vraies applications industrielles, comme par exemple gérer une flotte de 500.000 véhicules autonomes, reconnaît Bo Ewald.

Quant à atteindre le Graal de l'ordinateur quantique, à savoir casser le système de cryptographie RSA massivement utilisé dans l'informatique et sur internet, "c'est encore très, très loin, 10 ou 20 ans", estime-t-il.

Pour l'instant, les ordinateurs et les applications de D-Wave se concentrent sur des problèmes d'optimisation, dit "du voyageur de commerce" (analogue au calcul du circuit le plus court entre des villes).

Mais ils progressent aussi pour des applications d'apprentissage automatique (utilisées en intelligence artificielle) ou en chimie et physique des matériaux, selon Bo Ewald.

"D'ici un an ou deux, nous serons capables de créer de meilleurs modèles d'interactions quantiques entre molécules, que nous ne pouvons pas faire avec des ordinateurs traditionnels", assure-t-il.

Cet élargissement des compétences est important pour D-Wave. Ses ordinateurs quantiques sont en effet réputés avoir un champ d'application beaucoup plus limité que ceux qu'IBM ou Google sont en train de développer. Ces derniers seront de vrais calculateurs universels, mais ils reposent sur une technologie moins éprouvée.

D-Wave ne compte qu'environ 175 salariés, mais compte bien résister à la pression des géants de l'informatique mondiale.

"Nous allons garder la diversité quantique, avec au moins deux architectures différentes", celle de D-Wave et celle de Google et d'IBM, sur les 10 prochains années, affirme-t-il.

D-Wave, qui espère vendre encore deux machines d'ici la fin de l'année, dont une en Europe, a pour lui une vraie expérience industrielle, argumente-t-il: "Nous avons installé pour environ 75 millions de dollars d'ordinateur quantique chez des clients", quand Google et IBM n'ont jamais encore vendu de machines.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Streaming, manette, studio: Google veut révolutionner le jeu vidéo
Ces Cubains qui défient le gouvernement grâce aux réseaux sociaux
La cassette audio n'a pas dit son dernier mot
Nouvelle étape du tour du monde du bateau laboratoire Energy Observer
Première mondiale à l'aéroport de Lyon, qui lance un service de robot voiturier
Le Chili, nouvel Eldorado des énergies vertes
L'euphorie retombe autour des véhicules autonomes
Les limites de CO2 imposent un choc électrique à l'automobile européenne
A 30 ans, le Web est-il devenu un monstre hors de tout contrôle
Première opération chirurgicale via la 5G
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nasa diffuse des photos du grand météore que personne n'avait vu
Canada: un T-Rex découvert en 1991 est le plus grand au monde
Pourquoi nos messages aux extraterrestres restent sans réponses ?
Les requins, une famille plus menacée que prévu
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.