ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 24 Mars 2019

FUTUR - Publié le 20/05/2018 à 15:27


Nouveaux tests des Sea Bubbles, taxis volants, sur la Seine



Des essais des Sea Bubbles, ces "taxis volants" sur l'eau ont repris à Paris, après 6 mois de suspension, a constaté dimanche l'AFP.

Un nouvel essai a eu lieu sur la Seine de cet engin à propulsion électrique, dont l'inventeur est le navigateur Alain Thébault. La maire PS de Paris Anne Hidalgo soutient le projet depuis ses débuts.

Les Sea Bubbles, petits bateaux blancs, reprennent le principe de l'hydroptère développé par M. Thébault, avec des "foils", sorte d'arcs en fibre de verre immergés qui, grâce à la vitesse, maintiennent le bateau hors de l'eau à environ 50 cm au-dessus des vagues.

Ils produisent "zéro bruit, zéro vague et zéro émission" de carbone, s'enthousiasme M. Thébault.

Fin octobre, le navigateur avait semblé jeter l'éponge pour cause de tracasseries administratives, avant de se tourner vers l'étranger où il fait aussi la promotion de ses engins.

Depuis, "tous les feux sont passés au vert", a-t-il indiqué à l'AFP, quelques jours avant une présentation de ses "bulles" au Salon Vivatech à Paris (de jeudi à samedi), où elles seront disponibles à la pré-commande. Un de ces bateaux y sera exposé, deux resteront sur le fleuve.

Des tests sont en cours à Paris, pour expérimenter le fonctionnement de l'engin "dans le courant, vis-à-vis du trafic sur la Seine, etc".

Une version peut fonctionner à 12 et 18 km/h, des vitesses de "vol" qui avaient été un point d'achoppement entre les inventeurs et les autorités.

La réglementation impose en effet une vitesse maximale autorisée sur la Seine de 12 km/h en centre-ville, 18 km/h au-delà, alors que les "taxis volants", dans leurs premières versions, étaient faits pour naviguer à 50 km/h.

Un premier prototype de "bulle" avait été testé le 16 juin 2017 sur la Seine avec la maire de Paris qui "continue à soutenir ce projet innovant et ambitueux" concourant à la sauvegarde de l'environnement, selon la mairie de Paris.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le taxi du futur, volant et autonome?
Véhicule autonome : gare à l'impact environnemental
Premier essai en vol de la voiture volante de Boeing
Une startup lève 100 millions de dollars pour construire son avion supersonique
Les voitures volantes, fantasme éternel ou réalité à portée de main ?
Hyundai dévoile à Las Vegas un concept-car qui rampe et qui marche
Los Angeles: Elon Musk dévoile un tunnel pour révolutionner les transports urbains
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Premier vol d'un mini avion à propulsion ionique
Bientôt des voitures volantes? Le Japon y croit
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La Nasa diffuse des photos du grand météore que personne n'avait vu
Canada: un T-Rex découvert en 1991 est le plus grand au monde
Pourquoi nos messages aux extraterrestres restent sans réponses ?
Les requins, une famille plus menacée que prévu
Un régime alimentaire pauvre en calories aide à réguler le système immunitaire
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
Dans la violente Ciudad Juarez, réhydrater des cadavres pour les identifier
Une technique de poterie millénaire remise au goût du jour contre le gaspillage de l'eau
En Saône-et-Loire, une usine change les déchets en biogaz
Qu'est-ce que tu veux pour Noël? Un test ADN!
L'UE sans plastiques à usage unique en 2021
Voix éraillée, robe balafrée: en France, un centre de soins pour cloches blessées
Indonésie: l'incroyable odyssée d'un enfant handicapé pour aller à l'école
En Chine, le marsouin du Yangtsé en survie précaire hors du fleuve
Nos choix de carrière influencent notre personnalité
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.