ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 16 Fevrier 2019

RECHERCHE - Publié le 16/05/2018 à 13:27


Musique: bide ou carton ? Des chercheurs disent pouvoir prédire le succès



Qui n'a pas rêvé de devenir une star du top 50? Après avoir décortiqué plus de 500.000 chansons, des chercheurs affirment mercredi avoir défini les recettes du succès et pouvoir (presque) prédire si une chanson va entrer au hit-parade.

"Nous avons réussi à prédire le succès des chansons en fonction de leurs caractéristiques musicales", explique à l'AFP Natalia Komarova, de l'université de Californie à Irvine, coauteur de l'étude publiée dans la revue Royal Society Open Science.

A la base de leur étude: un demi-million de chansons publiées au Royaume-Uni entre 1985 et 2015 et réunissant tous les genres musicaux, de la pop au rock en passant par le jazz, le classique ou encore la techno.

A partir de ces données, les chercheurs ont pu déterminer les tendances générales des musiques produites actuellement, relevant une augmentation des morceaux évoquant la "tristesse", au dépens de ceux dégageant un sentiment de "bonheur" ou de légèreté.

L'étude note une intensification des titres propices à la danse ou à la détente, révélateur de l'actuelle suprématie de la pop sur le rock.

Mais pour faire un carton, il faut se démarquer. "Les chansons à succès ont leur propre dynamique", constatent les chercheurs.

"Une chanson réussie est généralement plus +joyeuse+ et plus +dansante+ que la moyenne", note Natalia Komarova. Et si les chanteuses ont tendance a être de plus en plus nombreuses, cette tendance est encore plus marquée quand il est question de succès.

Si les chercheurs peuvent évaluer les ingrédients d'un succès, ils ne peuvent cependant le garantir.

Une chanson joyeuse et interprétée par une femme ne va pas forcement faire un carton. "Sinon, tout le monde pourrait écrire des chansons à succès !", s'amuse la chercheuse.

Mais leur algorithme peut tout de même "prédire le succès d'une chanson à 85%", "ce qui n'est déjà pas mal", conclut-elle.

Étude: lien modeste entre les aliments ultratransformés et la santé
Une nouvelle pierre à l'édifice contre les aliments ultratransformés
Regarder la télé serait le pire comportement sédentaire pour les enfants
Des bactéries dans nos intestins pourraient jouer un rôle dans la dépression
La pollution de l'air à l'école pourrait être associée à un risque accru d'obésité
Une étude trouve un lien étonnant entre cannabis et fertilité masculine
La sédentarité entrerait en jeu dans l'augmentation du risque de cancer colorectal précoce
Calcification des artères : la pratique intensive du sport serait sans danger pour le coeur
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
Les bébés qui grandissent dans un foyer bilingue développent de meilleures capacités d'attention
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
L'OMS cible le volume audio des smartphones et MP3
Action en justice contre la chasse au dauphin au Japon
Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants
Fukushima: un robot confirme la possibilité de soulever du combustible fondu
La Gaming Academy, une école pour e-sportifs à Lyon
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.