ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Juillet 2018

SANTE - Publié le 04/05/2018 à 22:28


Enquête après une plainte contre les cigarettiers accusés de tricher sur les taux de goudron



Le parquet de Paris a ouvert une enquête à la suite d'une plainte du Comité national contre le tabagisme (CNCT) visant quatre fabricants de cigarettes, accusés de tricher sur les taux de goudrons et nicotine, a appris jeudi l'AFP de source judiciaire.

Cette plainte, qui vise les filiales françaises des quatre grands cigarettiers, Philip Morris, British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands (dont Seita est une filiale) a été ouverte pour "mise en danger de la vie d'autrui".

Déposée le 18 janvier, elle a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire le 20 avril, confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne.

"On attend avec impatience la possibilité pour le CNCT et les victimes du tabac de se constituer partie civile", a réagi auprès de l'AFP Pierre Kopp, avocat de cette association de lutte contre le tabagisme.

Dans un communiqué diffusé en février, le CNCT pointait du doigt "l'existence de minuscules trous" dans les filtres de cigarettes destinés à "falsifier les tests" en agissant comme un "système de ventilation invisible".

"Ce dispositif de micro-orifices dans le filtre des cigarettes empêche les autorités de savoir si les seuils de goudron, de nicotine, et de monoxyde de carbone qu'elles ont fixés sont dépassés", selon le CNCT.

Selon sa plainte consultée par l'AFP, "la teneur réelle en goudron et nicotine inhalée par les fumeurs serait entre 2 et 10 fois supérieure pour le goudron et 5 fois supérieure pour la nicotine".

"Les fumeurs qui pensent fumer un paquet par jour en fument en fait l'équivalent de deux à dix", poursuit le CNCT.

Selon lui, les micro-trous dans les filtres font baisser le taux des substances dangereuses uniquement lorsque la cigarette est testée par une machine et pas quand elle est fumée par un individu, car les perforations au laser sont alors bloquées par les doigts et les lèvres du fumeur.

L'existence de "trous de ventilation" dans les filtres à cigarettes existe depuis la fin des années 50, selon le CNCT. "Aujourd'hui, 97% des cigarettes comportent des perforations invisibles du filtre", souligne-t-il.

La mention des taux de goudron et de nicotine a disparu depuis l'apparition du paquet neutre le 1er janvier 2017. Le tabac, responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, cause quelque 75.000 décès par an en France.

Les futurs infirmiers en pratique avancée seront formés dès septembre
Une revue scientifique piégée par une fausse étude sur le cancer
Crèches: jusqu'à 3.100 euros de bonus annuel par place pour favoriser l'accueil des enfants pauvres
Protections intimes: des substances chimiques, mais sans risque selon l'Anses
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
La vague de chaleur en Europe provoque sécheresse et incendies
Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
En Ecosse, un coin reculé des Highlands avant-poste de la conquête spatiale
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.