ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

RECHERCHE - Publié le 02/05/2018 à 19:21


Comment mieux effacer les tatouages? La science a son idée



Des chercheurs français ont découvert comment l'encre du tatouage se transmettait des cellules mourantes aux vivantes, ouvrant la voie à de meilleures techniques d'effacement, a annoncé mercredi l'Inserm.

Si la peau se renouvelle constamment, elle a cette capacité étonnante de conserver les dessins sur sa surface pendant des décennies, rappellent des chercheurs alors que Paris accueille de vendredi à dimanche la plus grande convention au monde de tatoueurs, le 8e Mondial du tatouage.

Des scientifiques regroupés au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy pensent avoir compris comment, refusant la croyance selon laquelle "la cellule porteuse de pigment vivait éternellement".

"Cette hypothèse est remise en question", a indiqué dans un communiqué l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

La question essentielle: dans quel type de cellule se loge l'encre? On pensait que c'était dans les fibroblastes, celles du derme, qui entre autres permettent la cicatrisation.

Ce serait en fait dans les macrophages, des cellules immunitaires spécialisées qui défendent l'organisme contre les agents infectieux en les ingérant.

Ces macrophages font, semble-t-il, la même chose avec l'encre. Et ils se la passent génération après génération.

"Ce cycle de capture, libération et recapture du pigment se produit continuellement dans une peau tatouée", d'après les chercheurs marseillais.

Le phénomène a été observé sur la queue d'une souris tatouée en laboratoire. Pas n'importe laquelle: "une souris génétiquement modifiée capable de tuer les macrophages résidant dans son derme", pour accélérer le processus.

"L'apparence du tatouage ne changeait pas" car "les macrophages morts libéraient le pigment dans la zone les environnant où, au cours des semaines suivantes, ce pigment était réabsorbé par de nouveaux macrophages", a raconté l'Inserm.

Cette découverte devrait trouver son application dans l'opération compliquée qui consiste à retirer l'encre, pour effacer un tatouage.

La technique prometteuse consiste en "impulsions laser qui provoquent la mort des cellules cutanées et la libération et fragmentation de leurs pigments", à savoir "l'élimination temporaire des macrophages présents dans la zone du tatouage". Ne reste plus alors qu'à éloigner l'encre par "les vaisseaux lymphatiques qui drainent la peau".

Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne
Des cellules souches iPS transplantées dans le cerveau d'un patient atteint de Parkinson
Manger des carottes est bon pour la vue? Vrai, confirment des recherches
La maladie de Parkinson commence peut-être dans l'appendice
Trop de sucre dans le sang: risque accru de tuberculose, selon des chercheurs
Un strabisme à l'origine du génie de Léonard de Vinci?
Des souriceaux nés de souris de même sexe
Un gène responsable de la dysfonction érectile identifié par des chercheurs
Prix Nobel: les promesses de l'immunothérapie dans la lutte contre le cancer
Le Nobel de médecine à un duo nippo-américain
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.145 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.