ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 19 Novembre 2018

SANTE - Publié le 02/05/2018 à 19:18


Sevrage tabagique : la piste de la méditation pour gérer les envies de fumer



Avec la dernière hausse du prix du paquet de cigarettes le 1er mars, vous avez peut-être décider d'en finir définitivement avec le tabac. Pour consolider votre victoire, la méditation de pleine conscience pourrait vous aider à gérer les envies irrépressibles de fumer connus sou le nom anglais de "craving".

Comment faire face à une envie irrépressible de fumer une cigarette ? Le rituel du café, celui de l'apéro ou encore une contrariété ou émotion négative sont autant de sources potentielles qui peuvent faire émerger le fameux "craving" ou envie impérieuse de fumer une cigarette, qui généralement ne dure que quelques minutes.

De récentes études se sont penchées sur l'effet de la "mindfulness" ou méditation de pleine conscience, déjà reconnue pour ses bénéfices sur l'anxiété et la douleur sur les phénomènes de "craving", l'impulsivité et les addictions.

Selon des travaux récents de la City University London s'appuyant sur 30 études différentes et portant sur les envies irrépressibles de manger, fumer ou boire de l'alcool, la discipline qui consiste à se concentrer sur le moment présent " ferait diversion en occupant une partie du cerveau responsable de l'état de manque et du développement des fringales".

A ce jour, la littérature scientifique reconnait en effet qu' une pratique régulière de la méditation permet d'améliorer ses capacités attentionnelles (concentration), une régulation des émotions et agit également sur la métacognition c'est à dire le processus mental lié aux pensées que l'on a sur ses propres pensées.

Pour s'y mettre, l'idée est de stopper ses activités et de déplacer intentionnellement son attention sur les sensations corporelles qui se manifestent dans le corps au moment du craving puis sur la respiration et les pensées.

Pour lâcher le mental, le mieux est de veiller à ramener systématiquement son attention sur le moment présent si le cerveau commence à vagabonder, et ce, sans objectif, autant de fois que nécessaire selon son état de vigilance ou émotionnel.

"Le flux des pensées est normal et inévitable, mais l'idée est de laisser filer les idées en les notant sans les retenir", explique à Relaxnews Bernard Antoine, tabacologue à Paris. 

Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
La méditation efficace pour soigner le stress post-traumatique
La CIA avait envisagé des sérums de vérité pour ses prisonniers après le 11-Septembre
Don du sang et transfusion: les homosexuels n'ont pas augmenté le risque de transmission du VIH affirme une étude
Un régime pauvre en glucide peut aider les obèses à contrôler leur poids
Les bactéries résistantes coûtent cher en vies et en dépenses
Les bactéries multi-résistantes responsables de 33.000 morts en Europe
Une femme meurt d'un cancer après avoir reçu les poumons d'une fumeuse
Attendre au moins 12 mois entre deux grossesses réduit les risques
Avec la fin annoncée du changement d'heure, quelle heure choisir ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Epidémie de sans-gluten ? La recherche tente d'y voir plus clair
Chine: une carrière reconvertie en hôtel 5 étoiles
Bordeaux : a-t-on enfin localisé le corps disparu de Montaigne ?
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.