ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Juillet 2018

SANTE - Publié le 02/05/2018 à 19:18


Sevrage tabagique : la piste de la méditation pour gérer les envies de fumer



Avec la dernière hausse du prix du paquet de cigarettes le 1er mars, vous avez peut-être décider d'en finir définitivement avec le tabac. Pour consolider votre victoire, la méditation de pleine conscience pourrait vous aider à gérer les envies irrépressibles de fumer connus sou le nom anglais de "craving".

Comment faire face à une envie irrépressible de fumer une cigarette ? Le rituel du café, celui de l'apéro ou encore une contrariété ou émotion négative sont autant de sources potentielles qui peuvent faire émerger le fameux "craving" ou envie impérieuse de fumer une cigarette, qui généralement ne dure que quelques minutes.

De récentes études se sont penchées sur l'effet de la "mindfulness" ou méditation de pleine conscience, déjà reconnue pour ses bénéfices sur l'anxiété et la douleur sur les phénomènes de "craving", l'impulsivité et les addictions.

Selon des travaux récents de la City University London s'appuyant sur 30 études différentes et portant sur les envies irrépressibles de manger, fumer ou boire de l'alcool, la discipline qui consiste à se concentrer sur le moment présent " ferait diversion en occupant une partie du cerveau responsable de l'état de manque et du développement des fringales".

A ce jour, la littérature scientifique reconnait en effet qu' une pratique régulière de la méditation permet d'améliorer ses capacités attentionnelles (concentration), une régulation des émotions et agit également sur la métacognition c'est à dire le processus mental lié aux pensées que l'on a sur ses propres pensées.

Pour s'y mettre, l'idée est de stopper ses activités et de déplacer intentionnellement son attention sur les sensations corporelles qui se manifestent dans le corps au moment du craving puis sur la respiration et les pensées.

Pour lâcher le mental, le mieux est de veiller à ramener systématiquement son attention sur le moment présent si le cerveau commence à vagabonder, et ce, sans objectif, autant de fois que nécessaire selon son état de vigilance ou émotionnel.

"Le flux des pensées est normal et inévitable, mais l'idée est de laisser filer les idées en les notant sans les retenir", explique à Relaxnews Bernard Antoine, tabacologue à Paris. 

Les futurs infirmiers en pratique avancée seront formés dès septembre
Une revue scientifique piégée par une fausse étude sur le cancer
Crèches: jusqu'à 3.100 euros de bonus annuel par place pour favoriser l'accueil des enfants pauvres
Protections intimes: des substances chimiques, mais sans risque selon l'Anses
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
La vague de chaleur en Europe provoque sécheresse et incendies
Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
En Ecosse, un coin reculé des Highlands avant-poste de la conquête spatiale
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.