ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 20 Juillet 2018

TECHNOLOGIES - Publié le 02/05/2018 à 19:16


Quelles sont les personnes les plus addicts aux réseaux sociaux ?



Une étude menée par des chercheurs de l'Université américaine de Binghamton, qui dépend de celle de New York, s'est intéressée aux traits de personnalité qui contribuaient le plus à devenir addict aux réseaux sociaux. Les stressés ou les empathiques capables de se contrôler seraient concernés au même titre selon les travaux.

D'après l'étude menée auprès de 300 étudiants, trois critères seraient déterminants pour développer ce type de dépendance : le neuroticisme qui correspond à l'expérience d'émotions négatives (colère, stress, anxiété, déprime etc..), le degré de conscience associé à la capacité de se contrôler et à atteindre ses objectifs et enfin l'amabilité déclinée sous forme d'empathie, sympathie et serviabilité.

Sans surprise, les anxieux ou sujets aux émotions négatives ont plus de probabilité de devenir dépendants des réseaux sociaux tandis qu'un haut niveau de conscience et de self contrôle permet d'y échapper.

Cependant, l'étude montre de manière surprenante que ces deux spécificités combinées définissent les profils parmi les les plus à risque. Une bonne gestion des émotions et un degré de conscience élevé peuvent être modérés par le stress.

Ainsi, les personnes stressées ou inquiètes peuvent "ignorer" le contrôle qu'ils développent vis à vis de leur utilisation des réseaux sociaux, souligne l'étude.

Contrairement à une addiction à l'alcool ou au tabac, l'étude montre que la dépendance aux réseaux sociaux n'est pas forcément irraisonnée et subie : les personnes empathiques et ayant une bonne gestion de leur émotions peuvent également avoir une forte appétence pour les réseaux sociaux, constatent les chercheurs qui décrivent une "dépendance raisonnable".

Ces profils utiliseraient plus et de manière intentionnelle un réseau social "pour en maximiser les avantages perçus", selon l'étude.

Autrement dit, une personne agréable et amicale peut choisir consciemment d'utiliser plus les réseaux sociaux dans le but délibéré de nourrir des relations.

Cette étude a été initialement présentée en janvier dernier à l'occasion de la 51e Conférence internationale d'Hawaii sur la science des systèmes.

Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Tesla: les frasques d'Elon Musk commencent à inquiéter
Fausses nouvelles: les algorithmes au banc des accusés
Microsoft appelle à une réglementation de la reconnaissance faciale
Facebook: les parents d'une ado allemande décédée autorisés à accéder à son compte
Complexe, le marché des courriers recommandés électroniques aiguise les appétits
Alphabet accentue ses efforts dans les drones et les ballons
Doctolib s'impose comme le champion du rendez-vous médical en ligne
Le géant chinois de la batterie s'installe en sauveur en Allemagne
Les aéroports parisiens passent à la reconnaissance faciale
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La justice resserre l'étau autour de l'usine Alteo de Gardanne et de ses rejets dans les Calanques
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
La vague de chaleur en Europe provoque sécheresse et incendies
Egypte: découverte d'un atelier de poterie de plus de 4.500 ans
En Ecosse, un coin reculé des Highlands avant-poste de la conquête spatiale
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.