ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 21 Juin 2018

SEXO - Publié le 02/05/2018 à 19:11


Puberté: des règles précoces constituent un facteur de risque d'obésité à l'âge adulte



Une puberté précoce exposerait les femmes à un risque plus élevé d'obésité à l'âge adulte et constituerait un facteur de risque à part entière au même titre que l'alimentation ou le niveau d'éducation, suggère une étude  publiée dans l'International Journal of Obesity.

Les femmes qui ont eu une puberté avant l'âge de 12 ans ont plus de risque d'être en surpoids, du fait de changements hormonaux précoces, concluent des travaux conduits par des chercheurs de l'Imperial College London dans l'International Journal of Obesity.

Les chercheurs ont utilisé une technique appelée "randomisation mendélienne" qui sert à identifier des facteurs de risques - de maladies cardiovasculaires par exemple - en se basant sur la génétique pour établir ce lien de cause à effet. 

Cette analyse génétique a permis d'évincer d'autres critères pouvant influencer la prise de poids à l'âge adulte comme l'origine ethnique, le niveau d'éducation, le contexte économique et l'alimentation, souligne l'étude. 

Chez les 182.416 femmes sélectionnées pour ces travaux, les chercheurs ont identifié 122 variantes génétiques associées au déclenchement de la puberté et des premières règles.

Ils ont ensuite regardé des données issues d'un autre panel de 80.465 femmes enregistrées sur la UK Biobank, une base de données médicales britannique, pour évaluer l'effet de la puberté précoce sur l'indice de masse corporelle (IMC).

Ils ont constaté que les filles qui commencaient leur puberté plus tôt, avant l'âge de 12 ans en moyenne, avaient plus de risque d'être obèses que celles qui ont eu leurs règles plus tardivement.

Ce lien de cause à effet a été confirmé sur un troisième groupe de 70.962 femmes, selon l'étude qui relève une diminution de l'IMC de l'ordre de 0.38kg/m2 pour chaque année retardée de l'apaprition des règles. 

Des facteurs psychologiques comme une différence de traitement et des pressions sociales vis à vis de filles physiquement plus matures pourraient expliquer ce lien de cause à effet, avance l'étude.

Sur le plan physiologique, les auteurs de l'étude évoquent les changements hormonaux liés à la puberté comme la poussée de la poitrine de manière précoce qui peut constituer un risque augmenté d' indice de masse corporelle (IMC) plus élévé ou d'obésité plus tard dans la vie.

Pour consulter l'étude : nature.com/articles/s41366-018-0048-7

Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Les femmes se méfient des hommes qui affichent leur richesse
Chirurgie intime masculine: pour quelques centimètres de plus...
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Un nombre important de personnes dans une relation avec des partenaires de même sexe s'identifient comme hétérosexuels, selon une étude
Des réflexions sur le sexe découvertes dans le journal intime d'Anne Frank
Pour plaire aux femmes, mieux vaut avoir de grandes jambes que le bras long
Les femmes plus satisfaites sexuellement au début de la relation
Sexo : des rituels à deux pour booster sa libido
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
Des associations dénoncent les prix exhorbitants et injustifiés des nouveaux médicaments
Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.024 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.