ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 24 Janvier 2019

SEXO - Publié le 02/05/2018 à 16:49


Couple : répartir équitablement les tâches ménagères augmente la satisfaction sexuelle



Une répartition équitable des tâches ménagères entre les hommes et les femmes améliore la satisfaction sexuelle au sein du couple, selon une étude américaine publiée dans la revue Social Forces.

Cette nouvelle étude de l'Université de Floride aux (Etats-Unis) pourrait accroître la motivation de ces messieurs pour effectuer quelques tâches ménagères supplémentaires et ce, même après plusieurs années de mariage.

Selon l'enquête qui a interrogé entre 2004 et 2006 1.100 couples âgés de 55 ans et mariés depuis 27 ans en moyenne, une répartition équilibrée des tâches ménagères augmenterait le niveau de satisfaction sexuelle des deux partenaires, sans pour autant influencer la fréquence des rapports.

Selon l'étude, les femmes feraient encore deux fois plus le ménage que leur partenaire au sein du foyer en 2013 contre sept fois plus dans les années 60 tandis qu'elle seraient 57% à travailler à plein temps.

"Les sentiments d'injustice concernant les tâches ménagères et d'autres aspects de la vie maritale peuvent être nocifs à la relation", explique Anne Barrett, auteure principale de l'étude.

"Quand la répartition est injuste envers les femmes, cela réduit sur une échelle de 0 à 10  de presque un point en moyenne le niveau de satisfaction sexuelle chez les femmes comme chez les hommes", poursuit la chercheuse.

L'étude montre que le sentiment de justice est le critère qui retenti le plus positivement sur la vie sexuelle des couples comparativement à d'autres facteurs comme le jugement sur la distribution de certaines tâches considérées "pour les hommes" ou "pour les femmes" ou encore le fait que les tâches ménagères empiètent sur le temps qui pourrait être consacré aux moments intimes. 

Mieux vaut bien communiquer dans le couple pour établir une certaine équité et faire connaître à l'autre toutes l'ensemble des tâches que l'on effectue, concluent les chercheurs.

La sextech fait vibrer le CES de Las Vegas
Une Française sur trois n'est pas épanouie sexuellement
Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.