ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 19 Août 2018

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 22:19


Le mystère des craquements de doigts tient dans de toutes petites bulles



Que les craquements de doigts de votre voisin de bureau vous horripilent ou que vous ayez vous-même cette habitude, vous vous demandez sûrement d'où vient leur bruit si caractéristique: des scientifiques pensent avoir trouvé la réponse.

Selon une étude publiée jeudi dans la revue Scientific Reports, le fameux «crac» vient de l'éclatement de bulles microscopiques dans le liquide des articulations des doigts.

Des chercheurs de l'École polytechnique, près de Paris, et de l'université américaine de Stanford sont parvenus à cette conclusion en utilisant un modèle mathématique.

Cette hypothèse est loin d'être nouvelle, puisqu'elle a été formulée pour la première fois au début des années 70. Mais elle a ensuite été mise en doute par plusieurs études qui ont montré que même après un craquement de doigts, il restait des bulles dans le fameux liquide.

La nouveauté de cette étude, c'est de montrer «que l'éclatement d'une seule de ces bulles est suffisant pour produire le bruit», explique Abdul Barakat, chercheur à Polytechnique.

En 2015, une étude avait avancé que le bruit venait de la formation de bulles plutôt que de leur éclatement.

«Nous voulions nous pencher sur cette question du point de vue mathématique car tous les précédents travaux étaient basés sur l'observation. Nous avons donc essayé de bâtir un modèle mathématique pour décrire le phénomène physique à l'oeuvre», selon le professeur Barakat.

Selon ce modèle, c'est bien l'éclatement des petites bulles qui produit le son.

De quoi susciter de nouvelles passions?

«Après la rédaction de cette étude, ma fille a elle-même essayé et maintenant elle fait craquer ses doigts», sourit le professeur Barakat, qui s'adonne lui-même à cette pratique.

Une pratique dont la médecine a montré qu'elle ne provoque pas d'arthrite, contrairement à une croyance populaire répandue.

Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
La prévention contre l'excès de sel devrait se concentrer sur la Chine
Blanchiment de la peau: comment ça marche
Trouble de l'attention chez l'enfant: une étude conforte la Ritaline
Des algues dans l'assiette, oui, mais attention à l'excès d'iode
En cas d'infarctus, une femme survit davantage avec un médecin femme
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
À l'Aquarium de Paris, un refuge pour poissons rouges abandonnés
Une étude montre que le vélo est la forme de transport la plus saine en ville
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Moins de deux enfants? En Chine, on propose de vous taxer
Tefé, une ville au coeur de l'Amazonie brésilienne
 LES PLUS LUS 
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
L'odeur du café est-elle suffisante pour stimuler notre cerveau ?
Rio capitale mondiale des maths, médailles Fields à la clé
Naissances en série au zoo d'Amnéville
A Strasbourg, la révolution verte est en marche
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.035 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.