ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 18 Juin 2018

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 22:19


Le mystère des craquements de doigts tient dans de toutes petites bulles



Que les craquements de doigts de votre voisin de bureau vous horripilent ou que vous ayez vous-même cette habitude, vous vous demandez sûrement d'où vient leur bruit si caractéristique: des scientifiques pensent avoir trouvé la réponse.

Selon une étude publiée jeudi dans la revue Scientific Reports, le fameux «crac» vient de l'éclatement de bulles microscopiques dans le liquide des articulations des doigts.

Des chercheurs de l'École polytechnique, près de Paris, et de l'université américaine de Stanford sont parvenus à cette conclusion en utilisant un modèle mathématique.

Cette hypothèse est loin d'être nouvelle, puisqu'elle a été formulée pour la première fois au début des années 70. Mais elle a ensuite été mise en doute par plusieurs études qui ont montré que même après un craquement de doigts, il restait des bulles dans le fameux liquide.

La nouveauté de cette étude, c'est de montrer «que l'éclatement d'une seule de ces bulles est suffisant pour produire le bruit», explique Abdul Barakat, chercheur à Polytechnique.

En 2015, une étude avait avancé que le bruit venait de la formation de bulles plutôt que de leur éclatement.

«Nous voulions nous pencher sur cette question du point de vue mathématique car tous les précédents travaux étaient basés sur l'observation. Nous avons donc essayé de bâtir un modèle mathématique pour décrire le phénomène physique à l'oeuvre», selon le professeur Barakat.

Selon ce modèle, c'est bien l'éclatement des petites bulles qui produit le son.

De quoi susciter de nouvelles passions?

«Après la rédaction de cette étude, ma fille a elle-même essayé et maintenant elle fait craquer ses doigts», sourit le professeur Barakat, qui s'adonne lui-même à cette pratique.

Une pratique dont la médecine a montré qu'elle ne provoque pas d'arthrite, contrairement à une croyance populaire répandue.

De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
Le QI baisse en raison de l'environnement culturel, selon une étude
Un tiers des Américains prennent des médicaments pouvant causer des dépressions
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
La technique s'améliore pour greffer des organes infectés par l'hépatite C
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Avec plus de 1.400 séismes en un mois, Mayotte vit dans l'angoisse
Turquie: Canal Istanbul, dernier projet fou d'Erdogan
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.