ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 23 Janvier 2019

SANTE - Publié le 23/04/2018 à 22:19


Le mystère des craquements de doigts tient dans de toutes petites bulles



Que les craquements de doigts de votre voisin de bureau vous horripilent ou que vous ayez vous-même cette habitude, vous vous demandez sûrement d'où vient leur bruit si caractéristique: des scientifiques pensent avoir trouvé la réponse.

Selon une étude publiée jeudi dans la revue Scientific Reports, le fameux «crac» vient de l'éclatement de bulles microscopiques dans le liquide des articulations des doigts.

Des chercheurs de l'École polytechnique, près de Paris, et de l'université américaine de Stanford sont parvenus à cette conclusion en utilisant un modèle mathématique.

Cette hypothèse est loin d'être nouvelle, puisqu'elle a été formulée pour la première fois au début des années 70. Mais elle a ensuite été mise en doute par plusieurs études qui ont montré que même après un craquement de doigts, il restait des bulles dans le fameux liquide.

La nouveauté de cette étude, c'est de montrer «que l'éclatement d'une seule de ces bulles est suffisant pour produire le bruit», explique Abdul Barakat, chercheur à Polytechnique.

En 2015, une étude avait avancé que le bruit venait de la formation de bulles plutôt que de leur éclatement.

«Nous voulions nous pencher sur cette question du point de vue mathématique car tous les précédents travaux étaient basés sur l'observation. Nous avons donc essayé de bâtir un modèle mathématique pour décrire le phénomène physique à l'oeuvre», selon le professeur Barakat.

Selon ce modèle, c'est bien l'éclatement des petites bulles qui produit le son.

De quoi susciter de nouvelles passions?

«Après la rédaction de cette étude, ma fille a elle-même essayé et maintenant elle fait craquer ses doigts», sourit le professeur Barakat, qui s'adonne lui-même à cette pratique.

Une pratique dont la médecine a montré qu'elle ne provoque pas d'arthrite, contrairement à une croyance populaire répandue.

Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Il existe un lien entre hospitalisations d'urgence et déclin des fonctions cognitives
Naissances, décès, mariages, espérance de vie : la France en chiffres
Faire de l'exercice réduit les risques de mortalité pour les personnes diabétiques
Le glyphosate, un herbicide controversé massivement utilisé
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Adopter un régime végétalien est bon pour le coeur, surtout pour les sportifs
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les enfants bilingues n'ont pas plus de facilités que les autres en matière de concentration.
Adopter un mode de vie similaire à celui des chasseurs cueilleurs permettrait de rester en bonne santé
La taille et le poids influenceraient plus la longévité féminine que masculine
Japon: un satellite lanceur de météorites en orbite pour un spectacle spatial inédit
La NASA et la Chine collaborent sur la Lune
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.