ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 26 Mai 2019

SANTE - Publié le 08/12/2017 à 15:03


Un nouveau concurrent au Levothyrox en cours d'examen



Un nouveau concurrent français au Levothyrox, médicament controversé contre l'hypothyroïdie, est examiné par les autorités sanitaires, a annoncé vendredi l'Agence du médicament (ANSM).

"Il y a une demande d'autorisation de mise sur le marché qui est en cours d'examen, sous forme de capsule molle", a déclaré à la presse la directrice générale adjointe de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, Christelle Ratignier-Carbonneil, au siège de l'ANSM à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Elle a précisé que cette demande venait des Laboratoires Genevrier, et que l'objectif était de rendre "un avis début 2018".

Le Levothyrox, du laboratoire allemand Merck, a soulevé une vague d'indignation de patients depuis l'été, nombre d'entre eux se plaignant d'effets secondaires après l'introduction d'une nouvelle formule en mars.

Ce médicament était alors en situation de quasi-monopole sur la lévothyroxine, prise par quelque trois millions de personnes en France. Et le Levothyrox a encore une part de marché écrasante, avec 90,5% depuis mi-octobre.

Deux concurrents, le L-Thyroxin Henning du français Sanofi et le L-Thyroxine (gouttes) du belge Serb, ne pèsent que 7,2% et 1,8% respectivement.

L'ancienne formule du Levothyrox, réclamée en justice par certains patients, vendue sous le nom d'Euthyrox (Merck), n'est prescrite que dans des cas exceptionnels (0,5%).

De plus, un générique, le Thyrofix du laboratoire suisse Unipharma, déjà commercialisé en Grèce et aux Pays-Bas, est disponible depuis mercredi.

"Le paysage commence à se diversifier (...) et notre objectif est de sortir de la situation délicate qui existe sur l'offre de lévothyroxine, de cette situation de crise", a précisé Mme Ratignier-Carbonneil.

L'ANSM a rappelé, comme l'avait indiqué mardi la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qu'une analyse complète de 14 décès signalés de patients traités au Levothyrox était en cours.

Ses résultats doivent être présentés le 30 janvier lors d'un "comité technique de pharmacovigilance", et rendus publics dans les jours suivants.

Mme Buzyn avait indiqué mardi qu'il n'y avait "pas de lien établi" entre le Levothyrox et ces décès de "personnes très âgées, avec beaucoup de pathologies et qui prenaient beaucoup de médicaments".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
Plus d'un Français sur deux a déjà renoncé à un achat alimentaire en raison d'un manque d'information sur l'emballage
Cancer du sein : un régime alimentaire sain pourrait réduire les risques de décès
Une étude éclaire les traces laissées dans notre mémoire par la peur
Rougeole: les politiques de vaccination insuffisantes pour contrer l'épidémie
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé
Les familles au niveau socio-économique élevé seraient davantage exposées aux substances chimiques
La capacité à détecter l'odeur de café pourrait aider à lutter contre l'addiction au tabac ou au cannabis
Orthorexie : une étude canadienne évalue les comportements à risque
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Plus de cinq tonnes d'écailles de pangolin saisies au Vietnam
SpaceX lance la première grappe de sa constellation de satellites
Les effets du soleil sur la peau : halte aux idées reçues
L'exposition aux pesticides des fleurs pourrait accroître la tension artérielle des enfants
Perturbateurs endocriniens: l'UFC-Que Choisir alerte sur certains produits à base de soja
 LES PLUS LUS 
Le KitKat au thé matcha débarque en Europe
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.056 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.