ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

RECHERCHE - Publié le 08/12/2017 à 15:00


Leucémie aigüe myéloïde: échec d'une molécule phare pour une nouvelle indication



La société biopharmaceutique Erytech Pharma a reconnu vendredi l'échec d'un test visant à étendre l'utilisation de sa molécule phare à une nouvelle indication: le traitement de la leucémie aigüe myéloïde (LAM).

Cette étude de phase IIb tentait d'évaluer l'efficacité de l'eryaspase (nom commercial: Graspa) pour combattre, en première ligne, cette maladie chez des patients âgés de plus de 65 ans et pour lesquels un traitement intensif de chimiothérapie n'était pas indiqué.

L'étude, qui a porté sur 123 patients, "n'a pas atteint son critère principal" qui était le taux de survie global des patients traités, a indiqué la société lyonnaise dans un communiqué.

"Bien qu'ils soient clairement décevants, ces résultats ne changent en rien notre engagement dans le développement d'eryaspase", a souligne le PDG Gil Beyen, cité dans le texte.

Erytech, qui vient de lever 130 millions de dollars à l'occasion de sa cotation sur le Nasdaq américain, rappelle que l'eryaspase a montré des résultats positifs dans le traitement du cancer du pancréas, particulièrement agressif, et de la leucémie aigüe lymphoblastique.

"Nous restons déterminés à développer cette option de traitement pour les patients dans ces indications et potentiellement (dans) d'autres", a ajouté M. Beyen.

Certains additifs alimentaires seraient liés à un style de vie plus sédentaire
Notre cerveau porte son attention sur la taille réelle des objets
Cancer du sein: un test sanguin pourrait aider à choisir le traitement
À la recherche de nouvelles molécules contre le paludisme
Un placenta artificiel pourrait aider à comprendre les problèmes de la grossesse
Thé ou café ? Les goûts déterminés par la génétique, selon une étude australienne
Des cellules souches iPS transplantées dans le cerveau d'un patient atteint de Parkinson
Manger des carottes est bon pour la vue? Vrai, confirment des recherches
La maladie de Parkinson commence peut-être dans l'appendice
Trop de sucre dans le sang: risque accru de tuberculose, selon des chercheurs
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.