ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Juillet 2018

SANTE - Publié le 30/11/2017 à 13:29


Les cigarettiers américains diffusent des spots anti-tabac



La plupart des grands cigarettiers américains ont commencé à diffuser dimanche dans les journaux et à la télévision une série de spots mettant en garde contre les dangers du tabac, conformément à une décision de justice qui remonte à onze ans.

En novembre 2006, une cour fédérale avait conclu que les cigarettiers s'étaient entendus pour mentir et tromper le public sur les méfaits du tabagisme sur la santé.

La justice avait alors ordonné que ces groupes, comme R.J. Reynolds et Philip Morris, diffusent à la télévision et dans la presse écrite des spots pour "corriger leurs mensonges".

Après ce jugement, les cigarettiers avaient fait appel pour modifier certains détails dans le texte, réussissant à retarder pendant plus de dix ans la diffusion des corrections à leurs déclarations erronées.

Ce délai leur a aussi permis d'éviter la diffusion sur les réseaux sociaux que les jeunes utilisent le plus aujourd'hui, mais qui étaient alors moins étendus et pas inclus dans le jugement.

Les cigarettiers doivent payer pour une pleine page dans le premier cahier des 50 principaux quotidiens nationaux, comme le Washington Post ou le New York Times, pour une diffusion le dimanche et ce à cinq reprises pendant un an.

Ils devront également acheter un total de 260 spots télévisés auprès des grands réseaux de télévision, comme ABC, CBS et NBC. Ces spots seront diffusés à plusieurs reprises, également sur une période de douze mois.

Les spots présentent le bilan du tabagisme de manière sobre: "Fumer tue en moyenne 1.200 Américains par jour et le tabagisme fait plus de morts annuellement que les meurtres, le sida, les suicides, la drogue, les accidents de la route et l'alcool réunis", peut-on lire notamment.

Le tabagisme reste la principale cause de mortalité et de maladies évitables aux États-Unis. Il est encore responsable de 480.000 décès par an, même si le taux des fumeurs a très fortement diminué, tombant à 15% des adultes en 2015, le plus bas jamais enregistré, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC). En comparaison, 42% des Américains adultes fumaient au milieu des années 1960.

Ce fort recul est surtout attribué aux taxes sur les cigarettes, aux campagnes anti-tabac notamment par les agences fédérales, ainsi qu'aux restrictions limitant les publicités visant les jeunes.

En outre, le tabac est désormais réglementé par l'Agence des produits alimentaires et des médicament (FDA), qui cherche à limiter l'usage de la nicotine et de ses effets d'accoutumance.

Malgré cela les cigarettiers dépensent encore 8 milliards de dollars par an pour promouvoir leurs produits.

Le jugement de 2006 a résulté d'une poursuite intentée en 1999 par le département de la Justice pour recouvrer une partie des milliards de dollars dépensés par l’État fédéral pour traiter des maladies, comme le cancer du poumon, résultant du tabagisme.

Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
Greffe d'organes: Pékin n'est plus persona non grata malgré un manque de transparence
Rougeole: troisième décès en 2018 en France, une jeune fille de 17 ans à Bordeaux
Le Novitchok, arme chimique russe dangereuse et mal connue
Et si une prothèse pouvait restituer artificiellement le ton de la voix ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Un demi-siècle après le Concorde, une start-up vise un futur supersonique
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.049 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.