ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 22 Janvier 2019

SCIENCE - Publié le 30/11/2017 à 13:26


L'arthrose de Dolly sans rapport avec son clonage



L'arthrose dont a souffert Dolly, la célèbre brebis clonée, à la fin de sa courte vie ne serait pas liée à son clonage, selon une étude publiée jeudi dans Scientific Reports.

Née il y a plus de 20 ans, le 5 juillet 1996, Dolly a développé une arthrose invalidante du genou alors qu'elle avait cinq ans et demi et est morte de maladie pulmonaire à l'âge de six ans - soit à environ la moitié de l'espérance de vie de sa race de moutons Finn-Dorset.

La technique de clonage (SNCT) utilisée pour Dolly implique de prélever le noyau d'une cellule adulte (de peau, de glande mammaire...) autre qu'un spermatozoïde ou un ovule, avec son ADN, et de l'implanter dans un oeuf non fécondé dont le noyau a été retiré.

L'arthrose de Dolly et sa mort précoce avaient suscité de vives inquiétudes sur les risques pour la santé de ce clonage.

Kevin Sinclair et Sandra Corr, de l'Université britannique de Nottingham, ont mené un examen radiographique des squelettes de Dolly et Bonnie (sa fille naturellement conçue) et de Megan et Morag, deux agneaux issus du clonage du noyau d'une cellule d'embryon, nés avant Dolly.

"L'examen radiographique des squelettes de Dolly et des autres clones ne montrent pas d'arthrose anormale", selon un communiqué de l'Université de Nottingham. L'arthrose de Dolly est "similaire à celle observée chez les moutons naturellement conçus et les clones âgés en bonne santé".

Déjà en 2016, Kevin Sinclair et ses collègues avaient procédé à un examen médical approfondi de quatre copies génétiques de Dolly : Debbie, Denise, Dianna et Daisy. Ces quatre brebis, nées onze ans après Dolly, sont issues des mêmes cellules de glande mammaire que celle qui a abouti à Dolly et de la même technique de clonage.

Les chercheurs avaient alors annoncé qu'elles étaient "plutôt en assez bonne santé" malgré leur neuf ans.

Les experts avaient relevé des cas d'arthrose légère et un cas d'une forme modérée, mais rien d'inhabituel pour leur âge.

"Les préoccupations initiales selon lesquelles le clonage avait provoqué une arthrose précoce chez Dolly n'étaient pas fondées", conclut Sandra Corr.

Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Archéologie en mer: sur la piste de la Cordelière et du Regent, l'énigme de Sud Minou 1
Egypte: un bas-relief pharaonique de Karnak rapatrié de Grande-Bretagne
Un fossile de cerf préhistorique très bien conservé découvert en Argentine
Un tsunami a frappé en 1076 le sud de la Chine, aujourd'hui densément peuplé
Mexique : 1ère découverte d'un temple dédié au dieu aztèque Xipe Totec
Israël: des bustes de l'époque romaine découverts par une promeneuse
La NASA célèbre le Nouvel An avec un survol historique d'Ultima Thule
Égypte: découverte d'une tombe vieille de plus de 4400 ans
Le transhumanisme gagne du terrain, malgré les doutes des scientifiques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.053 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.