ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Juillet 2018

PLANETE - Publié le 30/11/2017 à 12:46


La filière solaire réclame un groupe de travail pour simplifier les règles



Les industriels du solaire réunis au sein du syndicat Enerplan ont réclamé jeudi la mise en place d'un groupe de travail pour simplifier les règles dans le solaire, à l'image de celui créé en octobre par le gouvernement dans l'éolien.

"C'est quelque chose d'envisagé et de réclamé par la profession, qui ne comprendrait pas qu'il ne soit pas créé", a indiqué à l'AFP Daniel Bour, président d'Enerplan.

Début octobre, le ministère de la Transition écologique a lancé un groupe de travail chargé de "simplifier et consolider les règles dans l'éolien", qui souffre notamment d'un temps de développement très long des projets.

Pour les industriels, un groupe dans le solaire aurait pour mission de répondre aux obstacles qui ralentissent aujourd'hui le développement de cette énergie, dont le parc atteint un peu plus de 7.200 mégawatts (MW) et fournit environ 2% de la consommation française de courant.

"Le solaire peut atteindre 10% de production électrique en 2028", a assuré M. Bour lors d'une conférence de presse.

Mais pour cela, la filière a besoin "d'une feuille de route au moins sur dix ans" et des mesures de "simplification" comme une augmentation des volumes des appels d'offres.

"Il faudrait rapidement plus que les doubler", puis les tripler à moyen terme, estime M. Bour.

"Nous sommes dans un moment un peu stratégique puisqu'on est en pleine discussion" de la feuille de route énergétique de la France à 2023 et 2028, a défendu M. Bour, et cela alors que "l'objectif 2018 (10.200 MW, ndlr) sera à peine atteint". Encore à préciser, la fourchette pour 2023 est située entre 18.200 et 20.200 MW.

Enerplan plaide aussi pour un relèvement de la puissance à partir de laquelle un projet de parc solaire doit entrer dans les processus d'appel d'offres nationaux. Actuellement fixé à 100 kilowatts (0,1 MW), le seuil pourrait être ramené à 1 MW, comme mentionné dans les directives européennes.

Outre le développement des centrales solaires au sol et sur les grandes toitures, la filière compte sur l'engouement des Français et des collectivités pour l'autoconsommation, soit produire et consommer sa propre électricité.

Enerplan avait indiqué que dans un premier temps que le principe d'un groupe de travail pour le solaire était acté mais, sollicité par l'AFP, le ministère de la Transition écologique n'a pas confirmé cette information.

Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
Une inquiétante zone morte ne cesse de s'étendre en mer d'Arabie
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Un demi-siècle après le Concorde, une start-up vise un futur supersonique
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.