ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 27 Mai 2018

CIEL&ESPACE - Publié le 26/09/2017 à 16:22


MATISSE, un nouvel outil pour comprendre la formation des planètes



        
La France s'apprête à expédier au Chili un instrument, baptisé MATISSE, qui sera installé sur l'observatoire astronomique VLT (Very Large Telescope) et permettra de mieux comprendre la formation de la Terre et des planètes.

Cet instrument, dont la France a la responsabilité auprès de l'Observatoire européen austral (ESO), est l'aboutissement de quinze années d'étude et de développement, a souligné lundi le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) dans un communiqué. Il vient de subir une année de tests à l'Observatoire de la Côte d'Azur à Nice.

La mission de MATISSE sera d'observer les disques "protoplanétaires", faits de gaz et de poussières, qui entourent les étoiles jeunes et qui sont "les briques élémentaires" à l'origine de la formation des planètes, indique le CNRS.

MATISSE (Multi AperTure mid-Infrared SpectroScopic Experiment) sera acheminé début octobre 2017 vers le désert de l'Atacama au Chili, pour être installé sur le VLT de l'ESO.

Huit à dix mois de validation des performances dans les conditions réelles seront ensuite nécessaires pour que l'instrument soit mis à disposition des chercheurs.

L'instrument leur permettra d'observer le ciel avec un niveau de détails inégalé dans le domaine de l'infrarouge moyen (3 à 13 microns de longueur d'onde) et de recombiner la lumière de quatre des huit télescopes du VLT.

"L'environnement des étoiles plus jeunes que notre Soleil, difficilement observé jusqu'à maintenant, va nous révéler les conditions dans lesquelles se forment les planètes de différents types: géantes et gazeuses comme Jupiter, ou rocheuses et de taille plus modeste comme la Terre", note le CNRS.

"MATISSE va opérer dans la même gamme de longueur d'onde que le télescope spatial James Webb, qui sera lancé en 2018 par la NASA, et dont il sera très complémentaire", souligne Bruno Lopez, responsable du projet Matisse.

"Le projet est d'envergure internationale, avec quatre instituts partenaires européens" (trois allemands, un néerlandais), relève-t-il.

En Afrique du Sud, mariage astronomique inédit pour mieux scruter l'univers
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Des bateaux aux satellites: l'Ecosse tourne les yeux vers le ciel
Comment une paire de satellites va peser l'eau sur Terre
Une capsule de ravitaillement vers la Station Spatiale amène de nouvelles expériences
La Chine lance un satellite pour explorer la face cachée de la Lune
Privatiser l'ISS? Pas si vite, dit le Congrès à Trump
Chine: une start-up privée lance une fusée dans l'espace
Les astronomes un peu plus près des premières étoiles
Sortie spatiale de deux astronautes pour une opération de maintenance
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Alzheimer: vers un possible déremboursement des médicaments
En Afrique du Sud, mariage astronomique inédit pour mieux scruter l'univers
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
Près d’un tiers des hommes auraient préféré ne pas être présents lors de la naissance de leur bébé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.