ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 22 Janvier 2019

PLANETE - Publié le 14/09/2017 à 10:46


Au Galapagos, un programme de reproduction pour des tortues éteintes



Une espèce de tortue géante de l'archipel équatorien des Galapagos, que l'on croyait éteinte depuis 150 ans, sera reproduite en captivité, après la découverte de specimens proches de cette variété.

Le programme de reproduction, qui concerne 32 tortues parmi lesquelles 19 descendent de l'espèce Chelonoidis Nigra, "permettra, à moyen terme, de repeupler l'île de Floreana", a indiqué mercredi le Parc national des Galapagos. L'espèce au centre de ce programme est endémique de cette île.

Ces tortues ont été décimées par les baleiniers, qui les mangeaient et qui, pour alléger la cargaison de leur bateau, les ont abandonnées sur l'île d'Isabela des Galapagos, la dernière étape avant d'entrer en pleine mer.

Ces déplacements d'animaux ont provoqué l'extinction de l'espèce sur son Floreana, leur île d'origine. Mais des specimens résidant sur l'île d'Isabela présentent des similarités avec celles-ci dans leur constitution génétique, d'après des analyses réalisées sur 150 tortues.

Le programme de reproduction en captivité aidera à "repeupler l'île (de Floreana) avec des tortues non identiques mais très proches de l'espèce d'origine", a expliqué à l'AFP Washington Tapia, directeur de l'initiative pour la Restauration des tortues géantes.

L'archipel des Galapagos, qui tient son nom de ces tortues géantes, se trouve à un millier de kilomètres des côtes équatoriennes. Il a servi de laboratoire au naturaliste anglais Charles Darwin pour développer sa théorie sur l'évolution des espèces.

Les Galapagos comptent 15 espèces endémiques de tortues, mais trois d'entre elles sont éteintes.

Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
Roméo, une des dernières grenouilles de son espèce, a trouvé sa Juliette
Les eaux de la Patagonie, laboratoire naturel pour étudier le changement climatique
La glace de l'Antarctique fond plus vite que jamais
Le monde avance en somnambule vers le désastre climatique, craignent les organisateurs à Davos
Le safe sex, version bernard-l'ermite
Justin Trudeau interpelle Shinzo Abe sur la chasse à la baleine
Le réchauffement des océans revu à la hausse
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Échec du lancement d'un satellite par l'Iran
Se peindre des rayures blanches sur le corps protégerait des taons
Hécatombe en Australie: un million de poissons d'eau douce retrouvés morts
Restaurer l'environnement: quand les solutions deviennent problèmes
Un nouveau médusarium hypnotique pour sensibiliser à la santé des océans
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.077 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.