ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 19 Juin 2018

SCIENCE - Publié le 30/08/2017 à 15:25


Energy Observer, un laboratoire énergétique flottant



Le navire expérimental Energy Observer, autonome en énergie, est le premier bateau au monde capable de produire son propre hydrogène, par électrolyse, à partir de l'eau de mer, grâce au couplage des énergies renouvelables.

Au cœur du projet, l'hydrogène (H2) est un gaz léger, qui, en plus de ses importantes capacités de stockage de l'énergie, peut également en produire sans dégager la moindre émission de CO2.

Energy Observer, sur lequel ont navigué vendredi le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot est équipé de 130 m2 de panneaux photovoltaïques, de deux éoliennes à axe vertical et d'un "cerf-volant" de traction de 50 m2, qui permettra de convertir, durant la navigation, les moteurs électriques en hydrogénérateurs.

Les énergies renouvelables, lorsque les conditions le permettent, alimentent les batteries faisant tourner les moteurs électriques du bateau, qui doit effectuer son tour du monde à une vitesse de huit à dix nœuds.

En l'absence de vent et de soleil, notamment la nuit, l'hydrogène stocké dans huit réservoirs étanches prend alors le relais.

L'hydrogène est directement obtenu par électrolyse, à partir de l'eau de mer (H20), après désalinisation.

Il est ensuite stocké et transformé en énergie, lorsque nécessaire, à l'aide de piles à combustible développées par le laboratoire grenoblois CEA-LITEN.

Ce processus énergétique pourrait avoir à l'avenir de multiples applications à grande échelle, aussi bien dans les transports propres que pour des usages stationnaires tels que l'habitat.

Energy Observer, catamaran de 30,5 m de long pour 12,80 m de large, était à l'origine un voilier de course construit en 1983 au Canada.

Premier voilier à franchir l'année suivante la barre symbolique des 500 milles en 24 heures, il a remporté de nombreuses compétitions, dont le trophée Jules-Verne (un tour du monde à la voile en équipe et sans escale) en 1994.

Il a été racheté 500.000 euros et rallongé de six mètres pour les besoins du projet Energy Observer, chantier qui a mobilisé une cinquantaine de personnes depuis 2015.

À la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Les sciences participatives ont maintenant leur site web
Des fossiles de tétrapodes en Afrique du Sud remettent en cause la théorie des tropiques
Des empreintes d'animaux vieilles de 541 millions d'années découvertes en Chine
Le squelette d'un dinosaure carnivore vendu 2 millions d'euros à Paris
Des fouilles aux expos, la passion d'un paléontologue pour les dinosaures
Des chercheurs ont trouvé un vieil ancêtre aux lézards et aux serpents
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Moins sucrée, plus naturelle: quand la pâtisserie cherche à allier bon et sain
Les avions Rafale en sourdine pendant le bac
Au Sirha Green, les chefs repeignent la cuisine en vert
L'orang-outang le plus âgé du monde meurt dans un zoo australien
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.030 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.