ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Juillet 2018

SANTE - Publié le 30/08/2017 à 15:20


Un jeu vidéo en réalité virtuelle pour dépister Alzheimer



Diriger un bateau dans un labyrinthe, ajuster le tir d'une fusée de détresse... Autant d'épreuves ludiques que les joueurs doivent surmonter dans "Sea Hero Quest VR", un jeu en réalité virtuelle qui dépiste la maladie d'Alzheimer, téléchargeable dès mardi.

En mettant l'utilisateur dans la peau d'un marin à la barre de son navire, "Sea Hero Quest" cherche à stimuler son cerveau à travers une série d'épreuves basées sur la mémoire et le sens de l'orientation, tout en cherchant à détecter les premiers signes de la maladie.

Sorti d'abord en version mobile en 2016, le jeu développé en partenariat avec des chercheurs et disponible gratuitement a déjà totalisé près de trois millions de téléchargements dans 193 pays sur les plates-formes IOS et Android.

"Cela nous fournit une gigantesque quantité de données", a expliqué à l'AFP le docteur David Reynolds, directeur scientifique au centre de recherche Alzheimer’s Research UK. Toutes les données de jeu de l'utilisateur sont ensuite transmises de manière anonyme aux créateurs du jeu. "Elles nous permettent de mieux comprendre comment se déplacent les hommes et les femmes qui jouent à ce jeu."

D'après l'opérateur allemand Deutsche Telekom, à l'origine du projet, deux minutes de jeu fournissent aux chercheurs l'équivalent de cinq heures de données exploitables.

"Le jeu fait appel à différentes parties du cerveau, qui sont diversement affectées par la maladie d'Alzheimer. Donc cela nous permet de lier l'activité du joueur avec ce qui se passe dans son cerveau", a observé David Reynolds.

Avec sa version en réalité virtuelle, où le joueur se déplace par un simple mouvement des yeux, les développeurs du jeu espèrent atteindre une frange plus âgée de la population, la plus à risque concernant Alzheimer mais également la plus réfractaire à l'utilisation d'un jeu sur téléphone mobile.

"Avec cette technologie, on peut facilement voir si les gens sont perdus, comment ils se comportent dans ce genre de situation", a expliqué Lauren Presser, l'une des conceptrices du jeu.

Selon le professeur Reynolds, le simple fait de jouer peut même s'avérer bénéfique chez certains patients, car "garder son cerveau actif permet de réduire les risques liés aux premiers signes de démence, et de ralentir sa progression."

Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
Les parents protègent leurs enfants des dangers du soleil mieux qu'eux-mêmes
Le paracétamol, un médicament courant mais dangereux
Première radiographie couleur 3D d'un humain
Un petit lien établi entre nourriture solide et sommeil de bébé
Cigarette de cannabis thérapeutique: Buzyn pas opposée si c'est utile
Greffe d'organes: Pékin n'est plus persona non grata malgré un manque de transparence
Rougeole: troisième décès en 2018 en France, une jeune fille de 17 ans à Bordeaux
Le Novitchok, arme chimique russe dangereuse et mal connue
Et si une prothèse pouvait restituer artificiellement le ton de la voix ?
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Un demi-siècle après le Concorde, une start-up vise un futur supersonique
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.044 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.