ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

PLANETE - Publié le 30/08/2017 à 14:46


Ours dans les Pyrénées: quatre agents publics pris à partie en Ariège



Quatre agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) venus expertiser des dommages liés à l'ours ont été pris à partie en Ariège par des individus "proférant des menaces de mort et tirant plusieurs dizaines de coups de fusil", a indiqué samedi la préfecture.

La préfète de l'Ariège Marie Lajus a fait part de son "indignation devant le comportement irresponsable" des auteurs de cette "agression" qui a eu lieu vendredi sur une estive de la commune pyrénéenne d'Auzat, frontalière de l'Espagne et d'Andorre.

Les agents ont été pris à partie alors qu'ils "progressaient dans la montagne", selon un communiqué de la préfecture de l'Ariège transmis à l'AFP.

Ces faits feront l'objet d'un dépôt de plainte de l'ONCFS auprès du parquet "avec le soutien de la préfecture et donneront lieu le cas échéant aux poursuites judiciaires qui s'imposent", précise le texte.

L'Office est un établissement public sous la double tutelle du ministère de l'Environnement et de l'Agriculture.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a condamné "sans réserve cette agression inadmissible" dans un communiqué, rappelant "l'exigence de respect qui s'impose à l'égard des protecteurs de la biodiversité".

Il a ajouté que sa volonté "de préserver les conditions nécessaires au maintien constant du dialogue entre les parties prenantes" restait "pleine et entière".

Dommages stables

Cette agression intervient dans un climat tendu en Ariège à la suite de la mort depuis la mi-juillet dans ce département de près de 300 brebis, toutes victimes des ours, selon l'Association pour le développement durable de l'identité des Pyrénées (ADDIP), qui refuse la réintroduction du plantigrade.

La principale attaque a eu lieu à la mi-juillet: 209 brebis d'un groupement pastoral à Couflens, commune située à quelques kilomètres d'Auzat, avaient "déroché", c'est-à-dire chuté d'un rocher ou d'un falaise, à la suite de l'attaque du troupeau par un ours.

Samedi matin, quelques dizaines d'éleveurs anti-ours ont bloqué des accès de Saint-Girons (Ariège) et distribué des tracts à la sortie du péage de Lestelle (Ahute-Garonne) sur l'A64, au sud de Toulouse, provoquant des ralentissements. Ces actions se sont déroulées sans incident selon la gendarmerie.

Vingt ans après la réintroduction de l'ours, plantigrade pouvant peser jusqu'à 250 kilos et mesurant jusqu'à deux mètres dressés sur ses pattes arrière, sa présence dans les Pyrénées et surtout la question sensible de nouveaux lâchers sur les versants français continuent de diviser.

Trente-neuf ours ont été détectés dans les Pyrénées en 2016 et les dommages qui leur sont imputés sont stables, selon une étude publiée en avril de la préfecture de la région Occitanie.

Pour l'association Férus, en faveur de la protection des ours, "hormis le cas du dérochement exceptionnel du 16/17 juillet (209 brebis), les dégâts imputables à l’ours au 16 août sont de 89 ovins, soit un chiffre habituel, la majorité des troupeaux concernés par ces dégâts n’étant pas protégés".

"Sur les 570.000 ovins présents dans les Pyrénées, 18.000 à 30.000 brebis meurent chaque été de chutes, de la foudre, de maladies, du manque de soin, de prédation par les chiens, les asticots etc...", a souligné samedi l'association dans un communiqué.

Selon Férus, "le dérochement exceptionnel de juillet fera tout au plus passer la part de l’ours dans la mortalité globale de 1 à 2% en 2017"

Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Tunisie: le crabe bleu, prédateur redoutable devenu proie prisée
Trump: Je suis un véritable défenseur de l'environnement
Un 10e jour de la nuit pour sensibiliser à la pollution lumineuse
Le réchauffement a multiplié par quatre les catastrophes depuis les années 70
Des élèves cambodgiens collectent les déchets pour pouvoir étudier
Réduire la consommation de viande pour préserver le climat
Seul pays au bilan carbone négatif, le Bhoutan face au réchauffement climatique
Explosion des pertes économiques liées aux catastrophes climatiques
Les forêts d'Europe ne pourront pas freiner davantage le réchauffement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.