ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Juillet 2018

PLANETE - Publié le 30/08/2017 à 14:42


Pic de mortalité chez les baleines franches: le Canada et les Etats-Unis enquêtent



Préoccupées par un pic suspect de mortalité chez les baleines franches de l'Atlantique Nord, au large du Canada et des Etats-Unis, les autorités de ces deux pays ont ouvert une enquête sur cette espèce déjà sérieusement menacée, a-t-on appris vendredi.

Egalement appelées baleines noires ou baleines de Biscaye, ces gigantesques mammifères figurent parmi les espèces de cétacés les plus menacées de disparition. Or 13 spécimens ont été retrouvés morts cette année sur une population de seulement quelque 450 à 500, d'après les experts de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). D'ordinaire, seules 3,8 baleines franches en moyenne sont retrouvées mortes dans les eaux américaines et canadiennes chaque année.

Le nombre de spécimens retrouvés morts est "important", a souligné David Gouveia, le chef du programme de surveillance des espèces protégées pour la branche Atlantique de la NOAA, appelant à une réaction urgente.

"La récupération de la (population des) baleines franches est fragile et c'est l'un des défis les plus difficiles dans la protection" des animaux, a-t-il dit à des journalistes lors d'une conférence téléphonique. "Tout facteur influençant leur capacité à survivre est important", a-t-il martelé.

Les baleines sont le plus probablement mortes en se retrouvant coincées dans des filets de pêche ou heurtées par des navires, mais les experts attendent le résultat des nécropsies, dans les prochaines semaines, pour déterminer avec certitude les causes et proposer des solutions.

La NOAA a donc déclaré une situation de "mortalité inhabituelle" (UME), ce qui permet de déclencher une enquête et de débloquer des fonds pour les investigations.

Elle se penche spécifiquement sur une série de cadavres de baleines détectés à partir du 7 juin 2017, avec un premier spécimen retrouvé à l'ouest de l'île-du-Prince-Edouard, dans le golfe du Saint-Laurent (est du Canada). Au total, dix baleines mortes ont été repérées dans les eaux du Canada et deux dans les eaux américaines depuis cette date. Auparavant, un baleineau mort avait été retrouvé en avril dans la baie américaine de Cape Code.

Face à cette sinistre série, le gouvernement canadien a assuré début août vouloir apporter "toutes les ressources nécessaires" pour protéger les baleines franches. Depuis, les navires empruntant le golfe du Saint-Laurent ont été contraints de réduire de moitié leur vitesse.

Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Indonésie: une foule en colère massacre près de 300 crocodiles
Chine: plongée en eau vraiment trouble
Le coût du soutien aux énergies renouvelables va augmenter en 2019
Eruption à Hawaï: 23 blessés dans un tour en bateau, nouvelle île de lave
Une inquiétante zone morte ne cesse de s'étendre en mer d'Arabie
Au Kenya, les restes de poisson donnent des objets de mode en cuir
Japon: des entreprises ont utilisé des apprentis étrangers pour décontaminer Fukushima
Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Un demi-siècle après le Concorde, une start-up vise un futur supersonique
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.