ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 23 Novembre 2017

SANTE - Publié le 06/05/2017 à 19:25


Alcool: pas plus de dix verres par semaine, avertissent des experts



Dix verres d'alcool maximum par semaine et pas plus de deux par jour, pour les hommes comme les femmes: c'est la recommandation d'un groupe d'experts indépendants qui vient de rendre ses conclusions à l'agence nationale Santé publique France et l'Institut national du cancer.

Il ne s'agit à ce stade que d'un avis et non des recommandations officielles des autorités sanitaires françaises. Les textes actuels recommandent de ne pas dépasser deux verres d'alcool par jour pour les femmes et trois pour les hommes (2 verres de vin de 10 cl sont équivalents à 2 demis de bière ou 6 cl d'alcool fort).

Le rapport d'experts, consultable ce vendredi sur le site www.santepubliquefrance.fr, conseille de ne pas consommer d'alcool tous les jours et, pour les femmes enceintes, les jeunes et les adolescents, de ne pas en consommer du tout.

Le rapport juge insuffisant l'avertissement actuel "L'abus d'alcool est dangereux sur la santé", qu'il voudrait remplacer par "Toute consommation d'alcool comporte des risques pour votre santé".

Les huit experts (épidémiologistes, addictologues...) pointent un "double discours public contradictoire": l'un "souligne le besoin de réduire la consommation d'alcool (...); un autre, guidé par le poids économique de l'alcool, promeut un patrimoine culturel".

Ils préconisent donc de "mieux estimer les dépenses et les recettes publiques générées par la consommation d'alcool": "L'acceptation collective d'un niveau de risque ou de dommages lié à la consommation d'alcool permettrait de réconcilier les deux discours."

Enfin, les experts recommandent de modifier le système de taxation: actuellement fixées selon le type de boisson (de 0,003 euro par verre pour le vin à 0,14 pour les spiritueux), les taxes devraient plutôt être proportionnelles à la quantité d'alcool.

Ce rapport a été commandé par Santé publique France et l'Institut national du cancer après leur saisine en juin 2016 par la Direction générale de la santé (DGS) et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca).

Auparavant, la Cour des comptes avait publié un rapport sévère sur les faiblesses de la politique de lutte contre l'alcool en France. Elle estimait le poids économique du secteur des boissons alcoolisées à 22 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Responsable de maladies chroniques comme la cirrhose, certains cancers et certaines maladies cardiovasculaires, l'alcool cause 49.000 morts par an (13% de la mortalité pour les hommes et 5% pour les femmes).

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Vers Alpha du Centaure à 60.000 km/s, le rêve d'un milliardaire russe
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.034 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.