ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 23 Novembre 2017

SANTE - Publié le 28/04/2017 à 17:56


Pédaler réduit les risques de crise cardiaques et de cancer



Les personnes qui se rendent au travail en pédalant ont près de deux fois moins de risque de mourir prématurément que les personnes allant travailler en voiture ou en transport en commun.

Vous n’avez pas le courage de pratiquer 30 minutes de sport par jour? Pas de panique, vous pouvez faire rentrer le vélo dans votre routine quotidienne pour vous rendre au boulot. Ce mode de déplacement pour aller travailler permettrait de diviser par deux la probabilité de développer des maladies cardiovasculaires ou des cancers. C’est la conclusion d’une équipe de l’université de Glasgow dont les résultats ont été publiés dans le British Medical Journal.

L’étude a porté sur plus de 250.000 personnes, la plupart vivant dans des zones urbaines. Chacune a été interrogée sur son mode de déplacement pour se rendre au travail: marche, vélo, voiture ou transports publics. Au total, 2 .430 personnes sont décédées dans les cinq années qui ont suivi le début de l’étude: 496 à cause d’une maladie cardiovasculaire et 1.126 à cause d’un cancer.

En croisant les données des patients et la cause de leur décès, les chercheurs ont conclu que, le fait de se rendre tous les jours au travail à vélo permettait de réduire de 41% le risque de mourir prématurément. Les données de cette étude ont été ajustées avec l’âge des participants, leur genre, leur indice de masse corporelle (IMC), leur consommation de cigarettes, leurs régimes diététiques, leur consommation d’alcool, leur comportement (sédentaire ou non), etc.

Se rendre au travail en marchant est également bénéfique pour les maladies cardiovasculaires, puisque le risque de mourir d’un problème cardiaque diminuait de 36% comparées aux personnes considérées comme inactives (se déplaçant en voiture ou en transports en commun). En revanche, aucune conclusion n’a pu être tirée sur le bénéfice de la marche sur le cancer.

Pour des politiques en faveur des cyclistes

Les chercheurs se sont ensuite intéressés aux modes de transports combinés (marche et transport en commun, marche et voiture, vélo et voiture ou vélo et transport en commun). Alors que toute activité associée avec un vélo entraînait un moindre risque de mourir prématurément. En revanche, la marche combinée à un autre mode de transport assis ne permettait pas de conclure à un effet bénéfique sur la santé.

«La marche ne procure pas autant de bénéfice que le vélo car en général ce n’est pas la même distance qui est parcourue. Dans une semaine une personne qui va au travail à vélo parcourt en moyenne 50 kilomètres contre 10 kilomètres pour celles qui se déplacent à pied», explique au Figaro le Dr Carlos Celis-Morales, auteur principal de l’étude, en ajoutant que la marche est également un exercice de moindre intensité que le vélo.

«Ces résultats suggèrent que les politiques conçues pour permettre aux personnes de se déplacer à vélo, telles que les pistes cyclables, la location de vélos urbains, les programmes d’achat de vélo subventionnés et la fourniture croissante de cycles sur les transports publics, peuvent présenter de grandes opportunités pour l’amélioration de la santé publique», soulignent les auteurs de l’étude.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Vers Alpha du Centaure à 60.000 km/s, le rêve d'un milliardaire russe
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.