ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 19 Juin 2018

SANTE - Publié le 25/04/2017 à 22:55


Papillomavirus: vaccin proposé aux hommes ayant des relations homosexuelles



La vaccination contre les papillomavirus, virus sexuellement transmissibles cause de cancers, est recommandée jusqu'à l'âge de 26 ans aux hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, selon le calendrier vaccinal 2017 publié lundi.

La mise à jour du calendrier, disponible sur le site du ministère de la Santé, concerne également des vaccinations contre des méningites bactériennes dues à des méningocoques et la vaccination contre la tuberculose des enfants à risque.

Pour les hommes ayant des relations homosexuelles (HSH), la vaccination contre les papillomavirus humains (HPV), qui peuvent occasionner des cancers génitaux masculins, est recommandée avec le vaccin Gardasil.

Le vaccin peut être proposé dans des Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd) d'infections sexuellement transmissibles ainsi que dans les centres publics de vaccination afin de permettre un accès gratuit à la vaccination.

Chez les jeunes filles et les jeunes femmes qui n'étaient pas vaccinées, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande d’initier la vaccination par le vaccin Gardasil9 "qui sera prochainement disponible" et qui protège contre 9 souches de papillomavirus au lieu de 4 pour le vaccin précédemment recommandé, souligne la Direction générale de la Santé (DGS, ministère de la Santé).

Dans cette attente, cette vaccination de rattrapage peut être effectuée avec l’un des deux vaccins existants (Cervarix ou Gardasil).

La vaccination contre les infections à papillomavirus, impliquées dans la survenue de cancer du col de l'utérus, ne se substitue pas au dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus, y compris chez les femmes vaccinées, mais vient renforcer les mesures de prévention.

Pour les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose, la vaccination avec le BCG est recommandée au cours du 2e mois, sauf pour les nouveau-nés de Guyane et de Mayotte, pour lesquels la vaccination est recommandée avant la sortie de la maternité, note la DGS.

Autre recommandation : l’âge de la première vaccination contre le méningocoque C, cause de méningite,est abaissé à titre transitoire à l’âge de 5 mois, avec une 2e injection à l’âge de 12 mois.

Le vaccin tétravalent dirigé contre quatre agents de méningites (méningocoques de type A, C, Y et W), peut dorénavant être prescrit dès l’âge de 6 semaines.

Moins sucrée, plus naturelle: quand la pâtisserie cherche à allier bon et sain
L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS
De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Moins sucrée, plus naturelle: quand la pâtisserie cherche à allier bon et sain
Les avions Rafale en sourdine pendant le bac
Au Sirha Green, les chefs repeignent la cuisine en vert
L'orang-outang le plus âgé du monde meurt dans un zoo australien
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.031 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.