ACCUEIL | FLUX RSS | APPLI ANDROID
Jeudi 23 Novembre 2017

SCIENCE - Publié le 22/04/2017 à 17:47


Le Cynthiacetus, méchant grand-père des baleines



L'impressionnant specimen exposé au Muséum d'histoire naturelle de Paris est bien l'ancêtre des cétacés actuels

Ceux qui ont déjà visité le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) à Paris l'ont forcément vu car un spécimen fossile exceptionnellement conservé de son squelette est exposé depuis 2014 dans la galerie de paléontologie. Cet impressionnant Cynthiacetus peruvianus, 9 mètres de long et 35 millions d'années d'âge, a permis aux chercheurs du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements du Muséum d'explorer dans les moindres détails son anatomie. Cette étude exceptionnelle fait aujourd'hui l'objet d'un numéro spécial de la revue Geodiversitas et démontre que Cynthiacetus fait bien partie de la famille des Basilosauridés, d'où sont issus les cétacés modernes.

C'est un chercheur du MNHN, Christian de Muizon, principal signataire de l'article consacré à ces travaux, qui découvrit ce fossile en 1977 sur la côte pacifique du Pérou. Il est daté de l'Eocène supérieur, soit 36 à 38 millions d'années. Lors du dégagement du squelette, des os d'un thon de grande taille avaient été retrouvés dans la région antérieure de sa cage thoracique. «Ces os étaient pour certains encore articulés entre eux, ce qui laisse supposer qu'il ne l'avait pas broyé et l'avait sans doute avalé au moins partiellement», estime-t-on au Muséum. Il devait aussi sans doute se nourrir de grands manchots abondants à cette époque. Et pouvait sans doute se défendre sans problème contre les requins qui ne faisaient alors que 4 à 5 mètres.

«Il constitue un intermédiaire morphologique et écologique entre les premiers cétacés (environ 50-45 Ma) qui étaient des animaux à quatre pattes, de petite taille, en partie terrestres ou amphibies et les cétacés actuels, eux, totalement aquatiques», affirment les chercheurs. Il présente par exemple le plus grand nombre de vertèbres thoraciques et de côtes de tous les cétacés. Outre sa longueur impressionnante, il mesure 2 m de large et 1,5m de hauteur.

Cynthiacetus était totalement aquatique et devait donc, selon toute vraisemblance, mettre bas dans l'eau. Il avait encore des membres postérieurs apparents à l'extérieur du corps, mais très atrophiés. Ce sont des reliques des membres des premiers cétacés, qui leur permettaient de se déplacer au sol. Toutes ces données peuvent être vérifiées en allant le voir...

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire


 Publicité 
 Top News 
Médicaments, l'invisible pollution de l'eau
Vers Alpha du Centaure à 60.000 km/s, le rêve d'un milliardaire russe
Mexique: l'homme le plus gros du monde en passe d'être opéré
Comment Facebook filtre notre connaissance du monde?
Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqure de tique
A Marseille, l'agriculture urbaine prend ses quartiers Nord
Google installe de vrais clients dans ses voitures autonomes
Décès du mathématicien français Jean-Christophe Yoccoz, médaille Fields 1994
L'infection pulmonaire: un risque de dégradation chez les personnes âgées
Microsoft dévoile les caractéristiques de sa nouvelle Xbox
 Publicité 
 En image 
 Dernières réactions 
18/01/2016 - 17:34 - eric
Chez moi: ni bureau, ni papiers, aucune bureaucratie. ...
17/12/2015 - 15:37 - gilles
Je vois une erreur dans ce calcul. Car on ne ...
10/11/2015 - 20:51 - carole ferrer
DES PROMESSES JE N AI PLUS AUCUNE CONFIANCE DANS LES ...
17/03/2014 - 01:21 - Micha
Bordélique de nature je bosse nettement le jour dans l'année ...
03/03/2014 - 10:31 - didier
Se pourrait-il qu'inconsciemment on soit poussé à éternuer sans rien ...
 Publicité 


2011-2017 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.032 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.