ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 19 Juin 2018

SANTE - Publié le 22/04/2017 à 17:44


Est-on forcément allergique aux noix quand on est allergique aux noisettes ?



Des chercheurs américains ont testé des personnes qui se pensaient allergiques à l’une des noix qu’ils n’avaient jamais mangées.

Beaucoup de personnes allergiques aux noix n’en consomment aucune des différentes sortes. Des allergologues de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology se sont demandé si être allergique aux noisettes entraînait automatiquement une allergie aux autres noix, aux cacahuètes, amandes et à tous les autres fruits à coque. Eh bien, ce n’est pas du tout obligatoire, concluent les chercheurs (travaux publiés dans la revue Annals of Allergy, Asthma and Immunology).

En général, la cacahuète, la noix et la noisette ont un fort potentiel allergisant. Ces allergies peuvent occasionner de fortes réactions avec de petites quantités de l’allergène, voire des œdèmes de Quincke potentiellement mortels. D’ailleurs, une étude américaine a montré que 90 % des cas mortels étaient dus aux cacahuètes et aux noix telles que la noix du Brésil, la noix de pécan, la noix du noyer ou la pistache. Par contre, le sésame, les pignons, les noix de cajou et surtout la noix de coco sont rarement allergènes.

Les médecins ont voulu vérifier auprès de personnes allergiques à une noix, par exemple la cacahuète, et chez qui on avait diagnostiqué une allergie à d’autres noix, si cela était vrai. Pour cela, ils ont fait passer un challenge alimentaire oral à 109 volontaires allergiques à une noix et n’ayant jamais mangé les autres, amande, noix de cajou, noix de noyer, noisette (la cacahuète a été exclue car trop «dangereuse», même dans ce cadre très médicalisé). Ce challenge consistait à manger de toutes petites quantités de l’allergène, en quantité croissante, en les séparant par des intervalles de temps suffisants pour voir s’il y a des réactions.

Résultat, 50 % des gens qui se pensaient allergiques à l’une des noix qu’ils n’avaient jamais mangées, et chez qui un test sanguin ou un test dermatologique avait été positif, ont passé le challenge sans montrer la moindre réaction. «Les études précédentes suggéraient qu’une personne avec une allergie à une noix, y compris la cacahuète, étaient à risque d’être allergique aux autres noix, assure Matthew Greenhawt, allergologue, coauteur de l’étude. Nous avons donc montré qu’un simple test sanguin ou dermatologique n’était pas suffisant pour être déclaré allergique. Pour cela, il faut en plus avoir constaté des symptômes après avoir mangé la noix concernée.»

Moins sucrée, plus naturelle: quand la pâtisserie cherche à allier bon et sain
L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS
De Perpignan à Winnipeg, le combat de Julien face à une maladie orpheline
Une séance de gymnastique de l'oeil contre le stress des urgences ?
Les professionnels du lait alertent sur la confusion avec les jus végétaux
La barre des 6.000 greffes par an dépassée pour la première fois
La télémédecine remboursée à partir de septembre
UFC-Que choisir dénonce "l'explosion" des tarifs des complémentaires
Le don d'organes, une chaîne de vie
Flambée de rougeole en Ukraine : 20.500 malades dont 11 morts cette année
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Moins sucrée, plus naturelle: quand la pâtisserie cherche à allier bon et sain
Les avions Rafale en sourdine pendant le bac
Au Sirha Green, les chefs repeignent la cuisine en vert
L'orang-outang le plus âgé du monde meurt dans un zoo australien
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.