ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 16 Janvier 2019

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 17:23


Lecture: pourquoi des différences entre garçons et filles?



Deux chercheuses de l’université de Stavanger, en Norvège, ont montré que les différences des tests de lecture à l’école entre filles et garçons venaient des tests eux-mêmes.

Depuis des années, cela intrigue tout le monde: dans tous les résultats de tests de lecture à l’école entre filles et garçons, quel que soit l’âge, quel que soit le pays, les filles devancent les garçons. Mais arrivés à l’âge adulte, cette différence disparaît mystérieusement.

Ces tests d’habileté à la lecture s’attachent à mesurer la façon dont la personne testée peut extraire de l’information du texte lu, le comprendre, l’interpréter, le comparer, l’évaluer. Que ce soit dans les études Pires pour les 10 ans, Pisa pour les 15 ans, pour les pays scandinaves et pour ceux de l’OCDE, une nette différence apparaît en faveur d’une meilleure habileté des filles à la lecture, qui s’accentue d’ailleurs entre 10 et 15 ans. Mais dans les études types PIAAC (s’intéressant aux 16-24 ans), plus aucune différence n’apparaît.

Les femmes en général ont plus de facilité avec certains textes

De nombreuses hypothèses ont été émises et testées pour expliquer cet état de fait. Une différence intrinsèque d’intelligence entre filles et garçons a très vite été écartée. De même, une précocité plus marquée chez elles n’explique rien. Pas plus que des réactions différentes à des façons d’enseigner. Ou qu’à des sollicitations différentes envers les filles que les garçons…

Deux chercheuses de l’université de Stavanger (Norvège) se sont demandé si les différences relevées ne seraient pas dues aux tests eux-mêmes, à la façon dont ils étaient conçus, rédigés et «notés» (travaux publiés dans Assessment of Education). «Nous avons montré que la façon dont étaient conçus les tests pour les scolaires, Pires et Pisa, favorisait les filles», affirme ainsi avec assurance Oddny Judith Solheim, l’une des deux auteures des travaux. «Le test PIAAC est conçu différemment. Et il ne donne pas de différences filles/garçons…»

Les chercheuses ont ainsi mis en évidence que les femmes en général avaient plus de facilité avec des textes «longs», descriptifs, narratifs, de fiction, etc., alors que les hommes se débrouillaient mieux avec du texte «discontinu», textes courts, tableaux, courbes, plus factuels que d’imagination. Ces différences sont accentuées dans Pires et Pisa, mais gommées dans PIAAC. Qui se charge d’élaborer les prochains tests?

La sextech fait vibrer le CES de Las Vegas
Une Française sur trois n'est pas épanouie sexuellement
Dans un couple vieillissant, les critiques négatives laissent place à l'humour
Des objets d'Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, vendus aux enchères
Sexe et consentement : des premiers rapports pas toujours voulus
Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les outils de téléconsultation commencent à s'implanter
Enfants placés: un documentaire accablant sur France 3
Les aliments riches en fibres permettraient de réduire les risques de maladies chroniques
Le controversé dioxyde de titane va-t-il vraiment disparaître de nos assiettes ?
Cancer : privés de larynx mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque
 LES PLUS LUS 
Beurk ou miam? La différence est plus dans la tête que dans l'assiette
L'empire contre-attaque ou le retour de Microsoft au sommet
Climat: une ado en colère plaide en faveur des générations futures
Attaque sur les petits écrans: le boom des jeux vidéo sur mobile en Afrique
Microbiote: à la découverte de notre jardin intérieur
Naissance du premier bébé grâce à une greffe d'utérus d'une donneuse décédée
L'hiver est là, le charbon brûle, les Balkans suffoquent
Une lettre d'Einstein sur Dieu vendue 2,89 millions de dollars
Cuba: l'internet mobile disponible à partir de jeudi
Premier vol habité à destination de l'ISS depuis le lancement raté
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.040 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.