ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 17:23


Lecture: pourquoi des différences entre garçons et filles?



Deux chercheuses de l’université de Stavanger, en Norvège, ont montré que les différences des tests de lecture à l’école entre filles et garçons venaient des tests eux-mêmes.

Depuis des années, cela intrigue tout le monde: dans tous les résultats de tests de lecture à l’école entre filles et garçons, quel que soit l’âge, quel que soit le pays, les filles devancent les garçons. Mais arrivés à l’âge adulte, cette différence disparaît mystérieusement.

Ces tests d’habileté à la lecture s’attachent à mesurer la façon dont la personne testée peut extraire de l’information du texte lu, le comprendre, l’interpréter, le comparer, l’évaluer. Que ce soit dans les études Pires pour les 10 ans, Pisa pour les 15 ans, pour les pays scandinaves et pour ceux de l’OCDE, une nette différence apparaît en faveur d’une meilleure habileté des filles à la lecture, qui s’accentue d’ailleurs entre 10 et 15 ans. Mais dans les études types PIAAC (s’intéressant aux 16-24 ans), plus aucune différence n’apparaît.

Les femmes en général ont plus de facilité avec certains textes

De nombreuses hypothèses ont été émises et testées pour expliquer cet état de fait. Une différence intrinsèque d’intelligence entre filles et garçons a très vite été écartée. De même, une précocité plus marquée chez elles n’explique rien. Pas plus que des réactions différentes à des façons d’enseigner. Ou qu’à des sollicitations différentes envers les filles que les garçons…

Deux chercheuses de l’université de Stavanger (Norvège) se sont demandé si les différences relevées ne seraient pas dues aux tests eux-mêmes, à la façon dont ils étaient conçus, rédigés et «notés» (travaux publiés dans Assessment of Education). «Nous avons montré que la façon dont étaient conçus les tests pour les scolaires, Pires et Pisa, favorisait les filles», affirme ainsi avec assurance Oddny Judith Solheim, l’une des deux auteures des travaux. «Le test PIAAC est conçu différemment. Et il ne donne pas de différences filles/garçons…»

Les chercheuses ont ainsi mis en évidence que les femmes en général avaient plus de facilité avec des textes «longs», descriptifs, narratifs, de fiction, etc., alors que les hommes se débrouillaient mieux avec du texte «discontinu», textes courts, tableaux, courbes, plus factuels que d’imagination. Ces différences sont accentuées dans Pires et Pisa, mais gommées dans PIAAC. Qui se charge d’élaborer les prochains tests?

Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.047 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.