ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 19 Juillet 2018

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 16:38


La chirurgie intime en hausse aux États-Unis



La labiaplastie (réduction des petites lèvres) gagne du terrain aux États-Unis, avec une hausse de 39% en 2016.

Avec 12.666 interventions l’année dernière, la chirurgie de réduction des petites lèvres (labiaplastie) est en forte hausse (+ 39%) aux États-Unis. La présidente de l’association américaine des chirurgiens esthétiques, Debra Johnson, met cela sur le compte d’une plus grande conscience de soi qu’ont les femmes depuis la mode du rasage ou épilation intime intégrale. Elle oublie de préciser que la plupart d’entre elles n’ont en réalité aucune idée de la diversité vulvaire naturelle. Beaucoup ignorent que les photos de magazines tels que Playboy sont systématiquement retouchées.«Si les médias pouvaient montrer une plus grande variété de vulves, alors les jeunes femmes seraient plus conscientes de la diversité naturelle de l’apparence génitale féminine», notait le Pr Gemma Sharp, de l’université d’Adélaïde (Australie), après avoir interrogé des femmes qui envisageaient une labiaplastie

En 2005, quatre gynécologues britanniques de l’University College London Hospital publiaient les premières mensurations de 50 vulves de femmes (non ménopausées). «les dimensions génitales varient considérablement chez les femmes» remarquaient-elles sur ce petit échantillon. Ainsi la longueur des petites lèvres variait entre 2 et 10 cm tandis que leur largeur allait de 0,7 à 5 cm! De plus, 41 femmes avaient une couleur des grandes lèvres plus sombre que la peau environnante. Il existe pourtant, notamment en Inde, des produits de blanchiment de la peau, censé corriger une «imperfection» intime!

La première motivation à la chirurgie intime reste esthétique ou plus exactement, la méconnaissance de la variabilité naturelle des sexes féminins.

Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
Le trouble de l'érection serait un symptôme d'un dysfonctionnement cardiaque
Les femmes se méfient des hommes qui affichent leur richesse
Chirurgie intime masculine: pour quelques centimètres de plus...
Au Chili, un vent de liberté sexuelle fait exploser les cas de VIH
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Eau et toilettes: encore des centaines d'années à attendre pour de nombreux pays
Comme sur des roulettes, le robot livreur débarque en Chine
Un demi-siècle après le Concorde, une start-up vise un futur supersonique
Kenya: un neuvième rhinocéros mort après avoir été déplacé
Sida: trois porteurs du virus sur cinq ont maintenant accès aux traitements
 LES PLUS LUS 
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Climat: moins de neige et la belette blanche devient une cible
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.028 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.