ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 17 Octobre 2018

SEXO - Publié le 22/04/2017 à 16:38


La chirurgie intime en hausse aux États-Unis



La labiaplastie (réduction des petites lèvres) gagne du terrain aux États-Unis, avec une hausse de 39% en 2016.

Avec 12.666 interventions l’année dernière, la chirurgie de réduction des petites lèvres (labiaplastie) est en forte hausse (+ 39%) aux États-Unis. La présidente de l’association américaine des chirurgiens esthétiques, Debra Johnson, met cela sur le compte d’une plus grande conscience de soi qu’ont les femmes depuis la mode du rasage ou épilation intime intégrale. Elle oublie de préciser que la plupart d’entre elles n’ont en réalité aucune idée de la diversité vulvaire naturelle. Beaucoup ignorent que les photos de magazines tels que Playboy sont systématiquement retouchées.«Si les médias pouvaient montrer une plus grande variété de vulves, alors les jeunes femmes seraient plus conscientes de la diversité naturelle de l’apparence génitale féminine», notait le Pr Gemma Sharp, de l’université d’Adélaïde (Australie), après avoir interrogé des femmes qui envisageaient une labiaplastie

En 2005, quatre gynécologues britanniques de l’University College London Hospital publiaient les premières mensurations de 50 vulves de femmes (non ménopausées). «les dimensions génitales varient considérablement chez les femmes» remarquaient-elles sur ce petit échantillon. Ainsi la longueur des petites lèvres variait entre 2 et 10 cm tandis que leur largeur allait de 0,7 à 5 cm! De plus, 41 femmes avaient une couleur des grandes lèvres plus sombre que la peau environnante. Il existe pourtant, notamment en Inde, des produits de blanchiment de la peau, censé corriger une «imperfection» intime!

La première motivation à la chirurgie intime reste esthétique ou plus exactement, la méconnaissance de la variabilité naturelle des sexes féminins.

Une ville américaine s'oppose à la première maison close de robots
Avec le Brexit, risque d'une pénurie de sperme au Royaume-Uni
De l'influence des textos sur les relations amoureuses
Quand on veut être père, mieux vaut porter le caleçon
Gonorrhée : espoir pour un nouveau traitement
Sites de rencontres : hommes et femmes n'auraient pas les mêmes exigences de niveau d'instruction
Sperme dégradé, puberté précoce: des causes probablement environnementales
Manger des noix améliore la qualité du sperme
Au Cambodge, une blogueuse féministe brise les tabous du sexe
Le transsexualisme ne doit plus être considéré comme une maladie mentale, dit l'OMS
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Cap sur Mercure et ses mystères pour deux sondes spatiales
Un robot invité à parler d'intelligence artificielle devant des députés britanniques
Japon: sentir l'humain, assis, couché, dans son bain, au travail...
Climat: le monde a atteint un point de non retour, selon Ban Ki-moon
Les deux rescapés de Soyouz racontent leur atterrissage d'urgence
 LES PLUS LUS 
Kenya: huit rhinocéros morts après avoir été changés de parc
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.045 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.