ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Novembre 2018

PLANETE - Publié le 22/04/2017 à 03:20


Un étrange mollusque marin mis au jour aux Philippines



Un mollusque étrange semblable à un énorme ver noir et gluant, qui survit dans la vase au fond de la mer grâce à des bactéries, a été étudié vivant par des scientifiques pour la première fois.

Le taret géant peut mesurer jusqu'à 155 centimètres de long et vit une existence sédentaire dans les sédiments de l'océan, ingérant uniquement selon les apparences les rejets produits par les micro-organismes qui vivent sur ses branchies.

"Nous sommes étonnés. C'est la première fois qu'on voit un taret aussi grand. Normalement, ils ne sont pas plus grands qu'une allumette et sont blancs", a déclaré à l'AFP la biologiste marine Julie Albano.

Le mollusque bivalve, de son nom scientifique Kuphus Polythalamia, possède une coquille en forme de tube.

A la différence de ses cousins plus petits qui se nourrissent de bois en décomposition, il survit grâce aux bactéries qui vivent sur lui: celles-ci se servent des sulfures d'hydrogènes -- gaz à l'odeur d'oeufs pourris -- présents dans les sédiments pour créer du carbone organique qui alimente la créature.

Le Kuphus a un appareil digestif mais il semble s'être rétréci et être devenu largement superfétatoire.

"Nous suspections que le taret géant, une espèce jamais étudiée jusqu'alors, était complètement différent des tarets mangeurs de bois. Le fait de trouver l'animal l'a confirmé", a déclaré Margo Haygood, professeure de l'Université de l'Utah qui a participé à l'étude.

D'après un article publié cette semaine dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences, c'est la première fois que des spécimens vivants ont pu être étudiés. "Cette espèce remarquable doit encore être décrite et expliquée de manière exhaustive", dit le journal.

Les créatures ont été découvertes dans la ville côtière de Kalamansing, dans la province méridionale de Sultan Kudarat. Ces animaux étranges sont peut-être une nouveauté pour les scientifiques internationaux mais les habitants du coin les connaissent depuis des années, explique Julie Albano.

"Les tarets sont comestibles, ils le goût de poulpe", dit-elle. "Les habitants les mangent et ils les considèrent comme aphrodisiaques".

Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
Une pub contre l'huile de palme critiquée par un acteur majeur du secteur
Contre la sécheresse, Le Cap devrait déraciner les arbres non indigènes
Une carte postale géante de 125 000 messages pour le climat
Nouvelle norme pour l'huile de palme durable
Réchauffement climatique : moitié moins de neige dans les Pyrénées d'ici 2050
Gironde: une piste cyclable photoluminescente inaugurée à Pessac
L'Espagne veut interdire la vente de véhicules essence et diesel dès 2040
Rien ne se perd: en Afrique du Sud, de l'urine peut faire des briques
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Jeux d'immersion: la course aux salles de réalité virtuelle est lancée
Asticots et vin de souriceaux: en Suède, un Musée de la nourriture dégoûtante
Comment les chats utilisent leur langue pour mouiller leur fourrure, selon des chercheurs
Les chances de préserver le thon obèse s'amenuisent
L'humanité face à un risque de catastrophes climatiques simultanées
 LES PLUS LUS 
Puces Intel: des chercheurs découvrent une faille de sécurité
Comment limiter le temps d'exposition aux écrans des enfants ?
Des tombes de l'époque romaine découvertes dans un village palestinien
Le binge drinking peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires
Au coeur de l'Amazonie, vivre dans la plus grande jungle du monde
Le plus vieux fromage jamais trouvé aurait été déterré en Égypte
La mortalité par AVC évolue inégalement en Europe
En Bosnie, des cheveux sur mesure et gratuits pour les enfants cancéreux
Le génome complet du blé tendre séquencé pour la première fois
Mars à son plus près de la Terre en 15 ans
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.042 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.