ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Juin 2019

SCIENCE - Publié le 05/09/2016 à 16:19


Un monstre marin du Jurassique sort de sa réserve



Quatre mètres de long, un gros ventre, une tête pointue ornée de centaines de dents et deux gros yeux globuleux: le monstre marin du Loch Storr, vieux de 170 millions d'années, a été exfiltré des réserves du Muséum national d’Écosse où il attendait, depuis 50 ans, son heure de gloire.

Le fossile a été découvert en 1966, sur l'île de Skye en Écosse, par le directeur d'une usine électrique voisine.

Mais "pendant un demi-siècle, le musée l'a gardé en sécurité, car nous n'avions pas l'expertise nécessaire pour le libérer de la roche très dense qui l'entourait et pour l'étudier", explique à l'AFP Steve Brusatte de l'Université d'Edimbourg.

C'est désormais chose faite: Nigel Larkin, conservateur et restaurateur de fossiles, a dégagé le monstre de la roche qui l'emprisonnait depuis des millions d'années.

Puis le paléontologue Steve Brusatte et ses collègues Nick Fraser et Stig Walsh du musée national d'Écosse l'ont identifié comme étant un ichtyosaure, une famille de reptiles marins éteinte depuis.

Ils ont pu reconstituer une image claire de l'énorme créature qu'ils présentent comme un "joyau de la couronne de la préhistoire écossaise".

Le féroce prédateur, digne des pires monstres de films d'horreur, rodait dans nos océans il y a 170 million d'années, à l'époque où les dinosaures dominaient le monde.

"Les gens sont obsédés par le mythe du monstre du Loch Ness qui est totalement faux. Mais, ils ne réalisent pas que de vrais monstres marins ont existé !", explique Steve Brusatte.

"Ils étaient plus grands, plus effrayants, plus fascinants que Nessie", précise le paléontologue.

Les ichtyosaures ont brusquement disparu des océans des dizaines de millions d'années avant les derniers dinosaures, après un long règne de 157 millions d'années.

Selon les chercheurs, cette découverte permettra d'en savoir un peu plus sur l'évolution de ces gros reptiles au cours du Jurassique moyen, une période qui a laissé peu de traces fossiles.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Les plus vieilles traces d'usage de cannabis découvertes en Asie centrale
Les poissons aussi ont des chagrins d'amour
Des gravures d'animaux datant de 12.000 ans découvertes à Angoulême
En Bolivie, ces tours funéraires pré-inca qui ont survécu au passage du temps
Italie: l'Etna se réveille
La fin de Néandertal expliquée par une baisse de la fécondité
Chez des singes d'Afrique, la communication en partie innée
Décès du physicien Murray Gell-Mann, découvreur des quarks
De la bière des pharaons recréée avec une levure de 3.000 ans
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.039 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.