ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 20 Mai 2018

SANTE - Publié le 03/09/2016 à 16:12


Italie: un village de trompe-la-mort va révéler son secret



        
Acciaroli, un petit port de pêche entre mer et montagne au sud de Naples, dont plus d'un habitant sur dix est centenaire, devrait révéler dimanche le secret de cette longévité exceptionnelle.

Avec 81 centenaires début septembre, sur quelque 700 habitants, le village intrigue jusqu'aux scientifiques américains.

Des chercheurs de l'université de San Diego en Californie, assistés par des collègues de l'université La Sapienza à Rome, sont arrivés au printemps pour étudier le mystère de ces trompe-la-mort et doivent publier leurs résultats dimanche à Acciaroli.

Sur place, cela semble naturel que les habitants vivent nettement plus vieux que la moyenne des Italiens. "On ne mange que des choses saines", explique ainsi à l'AFP Antonio Vassalo, qui a récemment soufflé ses 100 bougies.

L'alimentation est une piste sérieuse pour les scientifiques. D'autant que le fameux régime méditerranéen a été identifié ici même, dans cette région du Cilento, par l'Américain Ancel Keys, il y a près de 60 ans.

"On mange beaucoup de poisson, des produits de la campagne que l'on cultive nous-mêmes. On a nos propres lapins, nos poulets. Seulement des produits du terroir", renchérit l'épouse d'Antonio, Amina Fedollo, 93 ans.

- Source de jouvence -

Et l'huile d'olive, dont on dit qu'elle est source de jouvence ? "Nous consommons celle que nous produisons", ajoute-t-elle.

Outre des analyses sanguines poussées (ADN, métabolisme, etc), les chercheurs ont procédé à des contrôles cardiaques et neurologiques, explique Alan S. Maisel, professeur de médecine cardiovasculaire à San Diego.

Car à côté de l'alimentation, la génétique est une bonne piste. Les centenaires pourraient avoir un gène qui tire des effets bénéfiques de certains produits consommés au quotidien, "comme par exemple du romarin, qui améliore les capacités du cerveau", explique le professeur Mazel.

D'ailleurs, sur les 80 personnes âgées ayant participé à l'étude, dont 25 centenaires, personne ne souffrait de la maladie d'Alzheimer.

En revanche, ils pratiquaient encore tous une activité physique quotidienne comme la pêche, la marche dans ce village escarpé ou encore tout simplement l'entretien de leur potager...

"Beaucoup de ces personnes âgées semblent avoir une activité sexuelle", note aussi le professeur Maisel.

Le secret de cette longévité serait donc aussi simple que cela: une vie saine, au grand air, un peu d'activité physique et une forme de décontraction toute méditerranéenne ?

Les scientifiques ne sont pas loin de le penser et cherchent à Acciaroli un modèle, pourquoi pas exportable dans le monde, pour vivre mieux et plus vieux.

"Ce que nous aimerions faire au final, c'est créer un tableau clinique établissant une sorte de score à maintenir", explique Salvatore Di Somma, professeur de médecine à Rome.

L'idée serait d'établir le type d'alimentation, le type d'activité physique, le type de vie en société voire le genre de philosophie qui sont à la base de cette longévité exceptionnelle, a-t-il expliqué à l'AFP.

Mais il ne sera pas simple de reproduire à l'envi un cadre comme Acciaroli, petit village coincé entre la mer et un parc naturel, loin de toute source de pollution, où la lenteur reste un art de vivre.

Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Le dioxyde de titane, un additif controversé
La carte Vitale, 20 ans et encore verte pour son âge
Le diabète, enjeu sanitaire planétaire et affaire de gros sous
La France veut bannir les nanoparticules de dioxyde de titane de l'alimentation
Un nouveau traitement contre la migraine approuvé aux États-Unis
Un homme tué en Floride dans l'explosion de sa cigarette électronique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Manger mieux avec des agriculteurs mieux payés
Un chirurgien français réussit une greffe de trachée
États généraux de la bioéthique: fin du débat citoyen, place à la synthèse
Greffes et dons d'organes: jusqu'où aller?
Nouveaux tests des Sea Bubbles, taxis volants, sur la Seine
 LES PLUS LUS 
VIDEO: Des images rares du requin du Groenland dans les eaux de l’Arctique
Les tarentules, victimes de la déforestation et des gastronomes au Cambodge
VIDEO: Une famille pourchassée par des guépards dans un parc animalier
Bonheur : votre humeur dépend de ce que vous mangez
Le régime alimentaire à base de produits d'origine animal émet 197,65 kg de CO2 par an et par habitant en France
Luxembourg: derrière la prospérité, la salle de shoot
SpaceX lance avec succès sa plus puissante fusée Falcon 9
L'Australie promet des millions d'euros pour aider ses koalas
Lire à haute voix est la meilleure méthode pour améliorer sa mémoire à long terme
Les légumes verts pourraient retarder le déclin cérébral
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.