ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Avril 2019

SCIENCE - Publié le 03/09/2016 à 15:53


Un manuscrit Mixtèque caché depuis des siècles a été déchiffré



Ce qui est arrivé aux chercheurs d'une bibliothèque d'Oxford, c'est un peu le rêve fou du collectionneur qui s'apercevrait que sous une toile de Monet se cache un Rembrandt. Ces chercheurs ont en effet réussi à déchiffrer un ancien et rare manuscrit Mixtèque qui se cachait sous le non moins rare codex Selden.

Les codex sont les précieux (une vingtaine seulement) livres qui représentent tout l'héritage des civilisations mésoaméricaines: Mayas, Aztèques, Mixtèques, etc. Celui étudié par les chercheurs provient de la région mexicaine d'Oaxaca.

Le codex en question, Selden, date de 1560 environ et a survécu aux autodafés de l'inquisition espagnole. En forme d'accordéon et long, déplié, de cinq mètres, ce recueil de 20 pages est écrit sur du cuir de cerf recouvert d'une sorte d'enduit, le gesso. Un document déjà extrêmement précieux.

Mais dans les années 50, les chercheurs avaient "gratté" l'une des pages et trouvé une forme leur faisant penser que le codex était écrit sur un manuscrit encore plus ancien, rapporte le Guardian.

C'est seulement aujourd'hui que des chercheurs d'Oxford et d'universités néerlandaises ont réussi à reconstituer les pictogrammes et dessins en question, en utilisant une technique d'imagerie hyperspectrale, qui servait à l'origine aux astrophysiciens pour étudier la couleur des étoiles. Cette machine analyse un objet et peut "voir" des choses invisibles à l'oeil nu, effacées ou modifiées, en filtrant les différentes parties du spectre de la lumière.

Une signification qui reste à trouver

Mais que dit ce manuscrit? Pour l'instant, 7 pages ont été analysées par les chercheurs. "Ce qui est intéressant, c'est que le texte que nous avons découvert ne correspond pas aux autres anciens manuscrits mixtèques", explique Ludo Snijders, de l'université de Leiden et auteur principal de l'étude. Notamment, la généalogie semble être unique.

On peut y voir plus de 20 personnages assis ou debout, tous tournés dans la même direction. Si ce genre de scène, dans les codex déjà connus, représente souvent un roi et son conseil, celles découvertes par les chercheurs comportent des hommes et des femmes, ce qui est inhabituel.

D'autres pages montrent des Mixtèques équipés de bâtons et de lances, des femmes aux cheveux rouges ou encore des noms de rivières. Un personnage spécial, grand et équipé d'une corde torsadée et d'un couteau en silex est également souvent présent. Si le nom semble proche d'un personnage important de deux lignées évoqué dans d'autres codex, il faudra des analyses plus poussées pour valider le lien.

C'est l'étape suivante pour les chercheurs: analyser l'ensemble des 20 pages du codex pour découvrir tout ce qui se cache sous l'enduit et mieux comprendre une civilisation complexe qui n'a laissé derrière elle que quelques écrits.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Léonard de Vinci était ambidextre, confirment des chercheurs
Une baleine à quatre pattes de 42,6 millions d'années découverte au Pérou
Un sarcophage égyptien va être ouvert en direct à la télévision
Des scientifiques alertent sur une pandémie mortelle pour les amphibiens
Des fossiles américains racontent le jour où un astéroïde a changé la Terre
Insolite plongée au fond des océans à la Grande Galerie de l'Evolution
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.