ACCUEIL | FLUX RSS
Dimanche 21 Avril 2019

SCIENCE - Publié le 17/08/2016 à 16:48


La Bolivie, un paradis pour amateurs de dinosaures



La découverte en Bolivie de la possible empreinte d'un dinosaure Abelisaurus, mesurant plus d'un mètre et vieille de 80 millions d'années, s'ajoute à une série de trouvailles paléontologiques montrant la richesse du pays sud-américain dans ce domaine.

Survenue en juillet à Maragua (sud), la découverte de la marque sans doute laissée par ce dinosaure carnivore du Crétacé supérieur est tout simplement "impressionnante", confie à l'AFP le paléontologue Omar Medina.

Longue d'1,15 mètre, l'empreinte est à la mesure de son propriétaire présumé, "un animal énorme" selon le scientifique: l'Abelisaurus, de la famille des théropodes, atteignait les 15 mètres de hauteur.

Il vivait il y a 80 millions d'années dans le département actuel de Chuquisaca, qui était à l'époque une région côtière au climat chaud alors que la Bolivie n'a aujourd'hui plus d'accès à la mer.

Ce n'est pas la première trouvaille de ce genre dans la région, qui abrite déjà des vestiges d'algues marines et où "vivaient les reptiles volants les plus grands ayant jamais existé", selon M. Medina.

Le riche patrimoine paléontologique de la Bolivie sera au centre d'une rencontre d'études dans ce pays, en octobre, entre chercheurs boliviens, argentins et uruguayens.

Ils s'intéresseront notamment à la carapace de glyptodon - un tatou géant vivant il y a 10 millions d'années et disparu il y a environ 10.000 ans - découverte en mars à Yamparaez, toujours dans le sud de la Bolivie.

C'était "peut-être le dernier glyptodon ayant existé", estime Omar Medina.

-"Une Mecque de la paléontologie"-

La région a également révélé des traces, à Icla (sud), de "dinosaures d'il y a 120 millions d'années, avec la présence d'empreintes de Stegosaurus (grands dinosaures herbivores, ndlr) dont on pensait qu'ils n'existaient pas en Amérique du sud", indique le paléontologue, citant aussi, dans la même zone, "le plus grand gisement d'invertébrés au monde".

Les touristes sont déjà nombreux chaque année à se rendre au parc Cal Orcko, à côté de la ville de Sucre, un site exceptionnel où se trouvent plus de 10.000 marques de pas de près de 300 espèces de dinosaures.

Étonnamment, toutes ces empreintes apparaissent sur un mur escarpé de plus d'un kilomètre de long, comme si les animaux avaient défié les lois de la gravité: en réalité, il s'agissait d'un terrain plat qui s'est relevé avec le temps.

Toujours dans la région, Padilla abrite de nombreux vestiges de l'ère du Pleistocène (période marquée par de grandes glaciations), sans doute les plus grands d'Amérique du Sud, "avec plus de 60 espèces animales, un véritable cimetière des éléphants", s'enthousiasme Omar Medina.

Avec la découverte de l'empreinte du sanguinaire Abelisaurus, "nous pouvons nous positionner comme une Mecque de la paléontologie", veut-il croire.

C'est un guide touristique spécialisé en paléontologie, Grover Marquina, qui a fait la trouvaille.

L'empreinte "se trouvait près du fleuve, sur le flanc, un endroit où arrive l'eau en périodes de pluie, ce qui crée une érosion très grave", raconte le guide.

"J'avais déjà vu des empreintes de (dinosaures) carnivores, mais jamais de cette taille", assure-t-il.

Il regrette toutefois qu'il soit si difficile d'accéder à l'endroit de cette dernière découverte: aucun sentier n'a été aménagé et "il n'y a pas de services basiques pour venir ici et montrer cette richesse paléontologique".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Léonard de Vinci était ambidextre, confirment des chercheurs
Une baleine à quatre pattes de 42,6 millions d'années découverte au Pérou
Un sarcophage égyptien va être ouvert en direct à la télévision
Des scientifiques alertent sur une pandémie mortelle pour les amphibiens
Des fossiles américains racontent le jour où un astéroïde a changé la Terre
Insolite plongée au fond des océans à la Grande Galerie de l'Evolution
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Des archéologues ajoutent l'urine à leur boîte à outils
Argentine: découverte d'un cimetière de dinosaures datant de 220 millions d'années
L'un des plus grands mammifères terrestres découvert au Kenya
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.033 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.