ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 20 Juin 2019

FUTUR - Publié le 14/05/2016 à 15:15


Etats-Unis: premier test public d'une technologie pour le train du futur Hyperloop



La startup américaine Hyperloop One a réalisé mercredi son premier test public pour un système de propulsion censé faire fonctionner le projet futuriste de train à très grande vitesse "Hyperloop".

Devant des invités assis sur des gradins, un genre de traîneau a glissé le long d'une courte voie installée dans le désert à proximité de Las Vegas, avant de freiner et s'arrêter dans un lit de sable et un nuage de poussière, a constaté un journaliste de l'AFP.

A terme, ce système est censé propulser des capsules transportant des passagers ou du fret sur des coussins d'air dans un tube à basse pression, leur permettant de parcourir en 30 minutes les quelque 600 kilomètres séparant Los Angeles de San Francisco.

L'idée de Hyperloop avait été lancée il y a trois ans par le milliardaire américain Elon Musk, déjà derrière les voitures électriques Tesla et la société aérospatiale SpaceX. Le projet est ouvert aux offres concurrentes de plusieurs entreprises des nouvelles technologies, et Hyperloop One est l'une d'entre elles.

"Aujourd'hui, nous sommes un peu plus près de rendre Hyperloop réel", a commenté le directeur général de cette startup, Rob Lloyd. "Nous transporterons du fret en 2019, et nous pensons que nous aurons des passagers transportés en sécurité par Hyperloop en 2021", a-t-il affirmé.

"C'est un moment important pour nous en tant qu'équipe", s'est félicité de son côté Shervin Pishevar, cofondateur de Hyperloop One."Nous sommes sur une terre sacrée pour nous. L'équipe a travaillé incroyablement dur pour arriver à ce que nous appelons l'aperçu de notre Kitty Hawk."

Kitty Hawk est le petit village de Caroline du Nord proche de l'endroit où les frères Wright avaient fait voler le premier avion en 1903, et Hyperloop One a promis à plusieurs reprises une révolution de même ampleur avec son propre projet.

Le traîneau devrait évoluer vers une sorte de châssis pour les capsules de transport et pouvoir accélérer à 640 km/h en quelques secondes, avec l'idée à long terme d'atteindre des vitesses presque supersoniques, a détaillé Brogan BamBrogan, un autre cofondateur. "Vous ne sentirez pas davantage d'accélération que dans un avion qui décolle", a-t-il toutefois assuré.

Une fois la phase d'accélération passée, la capsule glissera sur de longues distances, assurant un transport en douceur et une faible consommation d'énergie, a-t-il encore indiqué.

Hyperloop One a promis un test à échelle et vitesse réelle dans un tube de deux kilomètres d'ici la fin de cette année, sur le même site dans le désert que le test organisé mercredi.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Au Chelsea Flower Show, des jardins du futur face au changement climatique
Le taxi du futur, volant et autonome?
Véhicule autonome : gare à l'impact environnemental
Premier essai en vol de la voiture volante de Boeing
Une startup lève 100 millions de dollars pour construire son avion supersonique
Les voitures volantes, fantasme éternel ou réalité à portée de main ?
Hyundai dévoile à Las Vegas un concept-car qui rampe et qui marche
Los Angeles: Elon Musk dévoile un tunnel pour révolutionner les transports urbains
Virgin Galactic prépare un nouveau vol d'essai, plus près de la frontière de l'espace
Premier vol d'un mini avion à propulsion ionique
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Un tour d'évasion tourne au drame: le corps du magicien retrouvé dans le Gange
Des chercheurs dissèquent le regard attendrissant du chien
Les fragments de Lune d'Apollo ont transformé la connaissance de l'univers
Les émotions morales, un outil pour diagnostiquer la démence fronto-temporale ?
Un nez artificiel conçu pour aider les médecins à identifier les tissus cancéreux pendant la chirurgie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.086 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.