ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 21 Juin 2018

SCIENCE - Publié le 11/03/2016 à 14:16


Pouvoir manger de la viande crue a changé le visage de l'homme



Pouvoir manger de la viande crue a entraîné chez nos ancêtres certains changements morphologiques importants au niveau du visage, clé de l'amélioration de la parole, selon une étude publiée mercredi dans la revue Nature.

On sait qu'à l'époque de l'Homo erectus, il y a deux millions d'années, l'introduction de la viande a été cruciale pour l’augmentation du volume du cerveau de nos ancêtres.

Mais, paradoxalement, à partir du moment où il devient carnivore, ses dents se font plus petites et les muscles de la mastication plus chétifs.

"Si un Homo erectus était allé chez le dentiste, ce dernier aurait vraiment mis du temps à trouver la différence avec l'homme moderne", explique Katherine Zink, de l'Université de Harvard et coauteur de l'étude.

Selon l'étude publiée mercredi, ce changement au niveau de la mâchoire pourrait facilement s'expliquer si la viande était consommée cuite mais nos ancêtres ne se sont mis aux fourneaux que bien plus tard, il y a 500.000 ans.

"Les humains sont incapables de mâcher de la viande crue sans aucun traitement préalable. Si vous donnez à quelqu'un un morceau de viande crue, il mâche et mâche et mâche", explique Katherine Zink.

Pour élucider ce mystère de l'évolution humaine, Katherine Zink et son collègue Daniel Lieberman ont mesuré l'effort musculaire nécessaire à la mastication pour ce nouveau régime alimentaire à base de viande crue.

Résultats: mâcher de la viande crue demande bien moins d'effort qu'un gros volume de fibres végétales mais à une condition: qu'elle soit découpée et écrasée à l'aide d'outils.

Les dents des chimpanzés sont très semblables aux nôtres mais ce singe est incapable de travailler la nourriture.

Il évite de manger de la viande (2/3% de son alimentation) et pour cause: un chimpanzé a été observé passant 11 heures à manger un seul calabus (une espèce de singe). "Onze heures ! c'est long pour manger quelque chose de la taille d'un chat", s'amuse Katherine Zink.

Pour un repas composé d'un tiers de viande de chèvre (tranchée avant dégustation) et d'aliments végétariens préalablement martelée avec des outils de pierre, les chercheurs ont mis en évidence que l'Homo erectus réduisait son temps de mastication de 17 % et la puissance de 26%.

Avec une mâchoire qui travaille moins, le visage s'affine, les dents se font plus petites ce qui, selon l'étude, peut avoir favorisé l’émergence d'autres facultés comme l'amélioration la parole.

La plus petite maison du monde repousse les limites de l'extrêmement petit
À la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness
Colombie: la paix dévoile des merveilles d'art rupestre cachées dans la jungle
L'accélérateur de particules du Cern entame sa mue pour multiplier les collisions
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Les sciences participatives ont maintenant leur site web
Des fossiles de tétrapodes en Afrique du Sud remettent en cause la théorie des tropiques
Des empreintes d'animaux vieilles de 541 millions d'années découvertes en Chine
Le squelette d'un dinosaure carnivore vendu 2 millions d'euros à Paris
Des fouilles aux expos, la passion d'un paléontologue pour les dinosaures
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Pythons, lion empaillé, crânes de babouins: 30.000 animaux sauvages, victimes de trafics, interceptés
Alouettes, abeilles et orchidées... un eden près des tarmacs
Désemparés, des apiculteurs contraints de réduire en cendres leurs abeilles
Des associations dénoncent les prix exhorbitants et injustifiés des nouveaux médicaments
Fatigue et douleur, problèmes persistants après la fin du cancer
 LES PLUS LUS 
Les scientifiques américains transfèrent la mémoire d'un escargot à l'autre en transplantant de l'ARN
A la recherche de l'origine des Incas, grâce à la génétique
Pologne: Première naissance en captivité d'un couscous, marsupial indonésien
Découverte d'un nouveau site de sacrifice rituel d'enfants au Pérou
Avec le réchauffement climatique, les légumes vont devenir plus rares
Voici Norman, l'intelligence artificielle psychopathe
Un château en Corrèze pour un peu plus de 11 euros et la bonne cause
Dans le sud du Maroc, les météorites suscitent les convoitises
Le musée des égouts de Paris fait peau neuve
Reforestation: un appel à projets pour planter un million d'arbres
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2018 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.026 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.