ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Avril 2019

CIEL&ESPACE - Publié le 27/09/2015 à 21:36


Une super-lune de sang dans la nuit de dimanche



Lundi matin, réglez votre réveil plus tôt que d'habitude : une éclipse lunaire débutant à 4h coïncidera avec une «super-lune». Un spectacle qui s'annonce particulièrement beau.

Pour peu que la météo le veuille bien, la lune sera spectaculaire dans la nuit de dimanche à lundi. Phénomène rare qui ne s'est pas produit depuis 1982 et ne se reproduira pas avant 2033, une «super lune» coïncidera avec une éclipse totale, visible du continent américain jusqu'au Moyen-Orient entre 4h11 et 5h23 heure française.

Le soleil, la Terre et la lune seront alignés et cette dernière ne sera donc plus éclairée directement par les rayons du soleil. Elle apparaîtra alors habillée de rouge: l'essentiel des rayons du soleil sont «absorbés» par l'atmosphère terrestre et n'arrivent donc pas jusqu'à elle, à l'exception des longueurs d'onde rouge qui viennent éclairer sa surface. A condition toutefois que l'atmosphère ne soit pas trop chargée en particules: «Si l'astre est rouge sang, on pourra se rassurer sur l'état atmosphérique de la terre. S'il est très sombre, voire quasi invisible, c'est que c'est vraiment catastrophique», a expliqué à l'AFP Pascal Descamps, astronome à l'Observatoire de Paris.

Plus grosse et plus lumineuse

Cette éclipse s'annonce particulièrement impressionnante parce qu'elle coïncidera avec une «super lune»: l'orbite de notre satellite est légèrement elliptique et pas exactement centrée sur la Terre, et elle arrivera à son «périgée», c'est-à-dire le point de cette orbite le plus proche de la Terre (quelques 360.000 kilomètres). La lune nous apparaîtra donc particulièrement grosse et lumineuse. Plus fréquent que les éclipses, ce phénomène se produit 4 à 6 fois par an.

A noter: contrairement aux éclipses solaires, celles de lune peuvent être observées sans précaution particulière et ne présentent aucun risque pour nos yeux. En France il faudra en revanche se lever particulièrement tôt et rejoindre un endroit dégagé, car la lune sera plutôt basse sur l'horizon.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Vivre comme sur Mars? Une base ouvre dans le désert chinois
Découverte d'une particule fondatrice de l'univers
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
Le monde admire pour la première fois un trou noir
Japon: la sonde Hayabusa2 tente de créer un cratère sur un astéroïde
Enfin une image d'un trou noir ? Réponse mercredi
Les débris du test antisatellite pas dangereux pour l'ISS, dit l'Inde
Votre voix sur Mars? Tentez le concours
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.066 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.