ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 15 Juin 2019

INSOLITE - Publié le 12/06/2015 à 15:17


Les chiens n'aiment pas les gens sans égard pour leurs maîtres



Les chiens n'aiment pas les humains méchants envers leur maître, et tendent à refuser la gamelle servie par les gens qui ont montré de l'inimitié à l'égard de leur propriétaire, selon une étude scientifique japonaise.

L'espèce serait ainsi capable de juger une personne en fonction de son comportement en société.

"Nous avons découvert pour la première fois qu'un chien pouvait évaluer la sociabilité d'un individu indépendamment de son intérêt direct", a expliqué à l'AFP Kazuo Fujita, professeur de psychologie comparative à l'université de Kyoto, qui a dirigé l'étude.

Cette conclusion s'appuie sur une série d'expériences menées avec un total de 54 chiens répartis en trois groupes distincts de 18.

Le premier échantillon s'est vu proposer un repas par une personne qui, sous leurs yeux, refusait ostensiblement d'aider leur maître à ouvrir la boîte de nourriture. Ces chiens avaient en même temps la possibilité de choisir l'assiette servie par une personne "neutre", c'est-à-dire inconnue des animaux et qui ne manifestait aucun sentiment.

Les chiens du deuxième groupe avaient le choix entre une gamelle servie par un individu qui aidait le maître à ouvrir la boîte et le même acteur neutre.

Enfin, les chiens du troisième groupe (dit de "contrôle") étaient servis par deux contrôleurs qui n'échangeaient aucune interaction avec le maître.

Les tests ont été répétés quatre fois pour chaque groupe.

Or, dans le cas numéro un, celui où une assiette était proposée par la personne non coopérative, un seul chien a goûté à la gamelle.

Dans les deux autres échantillons, les animaux n'ont pas signalé de rejet ou de préférence vis-à-vis de l'un ou l'autre testeur.

Si les canidés avaient réagi par pur intérêt, il n'y aurait eu aucune différence entre les groupes, a souligné le professeur Fujita, notant que les chiens partageaient avec les humains la capacité d'agir indépendamment de leur intérêt personnel.

L'étude paraîtra d'ici à la fin du mois dans la revue scientifique "Animal Behaviour" éditée par Elsevier à Amsterdam.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Dîner sous l'eau mais au sec dans le premier restaurant sous-marin d'Europe
Un ordinateur contenant six virus vendu 1,3 million de dollars
Un homme ingère 246 sachets de cocaïne et meurt en plein vol
Perdue en forêt pendant 15 jours, une Américaine retrouvée vivante
Le compost humain légalisé dans l'État de Washington
Embrasse ta vache, le défi qui ne fait pas rire l'Autriche
Le Népal balaye la découverte d'empreintes de yéti
Quand les fans de Star Wars fabriquent leurs propres sabres laser
Un serpent à trois yeux découvert en Australie
Morts de la peste après avoir mangé de la marmotte crue
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
La conquête de l'espace en dix grandes dates
Il y a bientôt 50 ans, deux Américains marchaient sur la Lune
Une gigantesque tête de loup vieille de 32.000 ans découverte en Sibérie
Une épidémie menace un perroquet en danger d'extinction
Bonheur et Harmonie : deux pandas prometteurs pour la survie de l'espèce
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.099 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.