ACCUEIL | FLUX RSS
Lundi 1 Juin 2020

PLANETE - Publié le 22/05/2015 à 17:57


Le mystère des pluies d'araignées a régné



Une pluie de toiles d'araignées s'est abattue dans la région de Sydney, en Australie. Un phénomène déjà observé aux Etats-Unis et au Brésil, pour lequel les scientifiques ont trouvé une explication.

Il pleut des... araignées. Une vision d'horreur pour ceux qui préfèrent les arachnides dans les greniers. Les habitants de Goulburn, dans le sud-ouest de l'Australie, viennent pourtant d'être confrontés à ce rare phénomène météorologique, rapporte le Sydney Morning Herald. Des petites araignées tombées doucement du ciel, ralenties par leur toile comme par un parachute. Au point que le sol en devenait tout blanc et qu'il n'était plus possible de sortir sans en être recouverts. La fin du monde? 

Des réfugiées climatiques

Pas tout à fait, même si ce phénomème témoigne des aléas du climat. Les scientifiques australiens n'ont eu aucun mal à expliquer le pourquoi de cette pluie insolite, mais déjà observée en Australie en 2012, ainsi qu'au Brésil, au Texas et en Italie, rappelle Le Figaro. Selon le naturaliste Marty Robinson, cité par le Sydney Morning Herald, il s'agit tout simplement d'une technique migratoire pour cette espèce. Cette hypothèse avait été évoquée dans 2013 dans la Drôme et dans l'Ardèche après une mystérieuse invasion de filaments blancs. 

Les petites araignées, au début de leur croissance, montent dans les arbres avant de s'en détacher, portées dans l'air par leur toile, avant de coloniser de nouveaux territoires. Elle peuvent monter jusqu'à trois kilomètres d'altitude, précise le scientifique. Et même atteindre de nouveaux continents inhabitables pour elles, comme l'Antarctique. 

Mais ce phénomène peut être accentué après de fortes pluies qui détrempent les sols, a expliqué aussi Marty Robinson. Pour éviter la noyade, les araignées qui vivent dans le sol rejoignent alors les arbres en tissant leur chemin. Alors que d'autres les suivent, leurs fils se recouvrent ensuite pour former ces "cheveux d'anges" qui s'emparent du paysage. Et donnent de spectaculaires photos. 

Pour autant, ces réfugiées climatiques sont inoffensives pour l'homme, rappelle le scientifique, et leur toiles se dispersent quand les températures remontent.
 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.