ACCUEIL | FLUX RSS
Samedi 20 Juillet 2019

PLANETE - Publié le 22/05/2015 à 17:57


Le mystère des pluies d'araignées a régné



Une pluie de toiles d'araignées s'est abattue dans la région de Sydney, en Australie. Un phénomène déjà observé aux Etats-Unis et au Brésil, pour lequel les scientifiques ont trouvé une explication.

Il pleut des... araignées. Une vision d'horreur pour ceux qui préfèrent les arachnides dans les greniers. Les habitants de Goulburn, dans le sud-ouest de l'Australie, viennent pourtant d'être confrontés à ce rare phénomène météorologique, rapporte le Sydney Morning Herald. Des petites araignées tombées doucement du ciel, ralenties par leur toile comme par un parachute. Au point que le sol en devenait tout blanc et qu'il n'était plus possible de sortir sans en être recouverts. La fin du monde? 

Des réfugiées climatiques

Pas tout à fait, même si ce phénomème témoigne des aléas du climat. Les scientifiques australiens n'ont eu aucun mal à expliquer le pourquoi de cette pluie insolite, mais déjà observée en Australie en 2012, ainsi qu'au Brésil, au Texas et en Italie, rappelle Le Figaro. Selon le naturaliste Marty Robinson, cité par le Sydney Morning Herald, il s'agit tout simplement d'une technique migratoire pour cette espèce. Cette hypothèse avait été évoquée dans 2013 dans la Drôme et dans l'Ardèche après une mystérieuse invasion de filaments blancs. 

Les petites araignées, au début de leur croissance, montent dans les arbres avant de s'en détacher, portées dans l'air par leur toile, avant de coloniser de nouveaux territoires. Elle peuvent monter jusqu'à trois kilomètres d'altitude, précise le scientifique. Et même atteindre de nouveaux continents inhabitables pour elles, comme l'Antarctique. 

Mais ce phénomène peut être accentué après de fortes pluies qui détrempent les sols, a expliqué aussi Marty Robinson. Pour éviter la noyade, les araignées qui vivent dans le sol rejoignent alors les arbres en tissant leur chemin. Alors que d'autres les suivent, leurs fils se recouvrent ensuite pour former ces "cheveux d'anges" qui s'emparent du paysage. Et donnent de spectaculaires photos. 

Pour autant, ces réfugiées climatiques sont inoffensives pour l'homme, rappelle le scientifique, et leur toiles se dispersent quand les températures remontent.
 

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
L'Autorité de la Grande Barrière de corail veut des mesures contre le changement climatique
Une solution contre la fonte de l'Antarctique ouest? Des canons à neige
Les Vikings ont rasé les forêts, l'Islande reboise à tout-va
En réduisant dès maintenant sa pollution à l'ozone, la Chine pourrait sauver 330.000 vies d'ici 2050
Naissance en Normandie de bébés crocodiles d'une espèce menacée
Viande de chien: pro et anti manifestent en Corée du Sud
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Le premier pas sur la Lune, il y a 50 ans
L'Etna à nouveau en éruption
Un nouvel épisode de canicule, plus court, mais intense, se prépare
Bali s'attaque à l'invasion du plastique
Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d'Afrique
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.071 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.