ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Août 2019

PLANETE - Publié le 05/05/2015 à 12:48


Guadeloupe: mobilisation contre l’invasion des algues sargasses



La création d'un "fonds d'urgence" pour aider les communes guadeloupéennes à lutter contre les algues sargasses, qui envahissent régulièrement les côtes, a été décidée lundi lors d'une réunion à la préfecture de Basse-Terre.

Le préfet de la Guadeloupe, Jacques Billant, a réuni, lundi matin, à la préfecture de Basse-Terre, tous les acteurs concernés par la lutte contre ces algues qui envahissent régulièrement les côtes guadeloupéennes depuis août 2014.

"Tout le monde est dans la danse maintenant", s'est félicité Camille Pélage, président du syndicat intercommunal pour la mise en valeur des sites et plages touristiques de la Guadeloupe, interrogé par l’AFP. Avec différents maires, il en appelait à l’intervention de l’Etat depuis plusieurs mois, pour lutter contre ces algues envahissantes et nauséabondes, qui incommodent habitants et touristes.

Au cours de cette réunion "de mobilisation générale", selon les termes du préfet, il a été décidé de "recenser et mettre à disposition des communes, l’ensemble des moyens disponibles au sein de l’agglomération", a-t-il expliqué. Un fonds d’urgence alimenté par l’Etat, la région, le département doit être créé, notamment pour aider au ramassage, au transport et au stockage des algues.

Victorin Lurel, président du conseil régional, a précisé que ce fonds d’urgence s’élèverait à "au moins 1 million d’euros", demandant toutefois "que l’Etat fasse encore plus pour le financement du fonctionnement", renvoyant à la visite de François Hollande, en Guadeloupe, le 10 mai.

Josette Borel Lincertin, présidente du conseil départemental, a annoncé de son côté des mesures rapides, à Marie-Galante, pour "restituer le port de pêche aux marins-pêcheurs", avec notamment la pose expérimentale "d’un filet spécial pour contenir les sargasses" avant qu’elles viennent s’échouer.

A l’issue de la réunion, Camille Pélage a salué ce "changement de ton" et la "recherche de solutions", grâce à la "mutualisation des moyens matériels et humains". Il a souligné que des reconnaissances seront faites par voie aérienne, "chaque semaine, pour mieux anticiper les vagues de Sargasses".

Jeudi, des enseignants d’une école de Saint-François, dans l’est de la Grande Terre, avaient fait valoir leur droit de retrait, pour protester contre l’odeur nauséabonde dégagée par les algues en décomposition, entraînant la fermeture de l’école. Pour la première fois, les algues avaient envahi, la semaine dernière, la Rivière Salée, bras de mer entre la Grande Terre et la Basse Terre, recouvrant une partie de la mangrove.

Après le ramassage se posent les questions du stockage et du traitement de ces algues. Des propositions sont à l’étude pour les recycler en charbon actif, en plastic bio, ou en engrais par exemple.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet sur un an
Au Mexique, le cactus pour produire du plastique ?
Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde
L'homme au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
Alimentation, préservation du climat... Quels usages des terres pour demain?
Arctique: 200 rennes retrouvés morts de faim, le changement climatique pointé du doigt
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.057 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.