ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 21 Août 2019

PLANETE - Publié le 24/04/2015 à 19:31


Abeilles: la Fondation Hulot réclame des décisions d'urgence



La Fondation Nicolas Hulot a demandé vendredi au gouvernement de "prendre des décisions d’urgence" et de "faire preuve de volontarisme", après la publication d'études sonnant de nouveau l'alerte sur les effets des pesticides néonicotinoïdes sur les abeilles.

"Alors que les apiculteurs français font face en ce printemps 2015 à une mortalité sans précédent de leurs colonies d’abeilles", le gouvernement doit "réunir en urgence l'ensemble des acteurs français concernés" et mobiliser les ministres Ségolène Royal(Ecologie), Stéphane Le Foll (Agriculture) et Marisol Touraine (Santé) "pour travailler ensemble sur les réponses à apporter à cette urgence sanitaire et environnementale", écrit la FNH dans un communiqué.

Les néonicotinoïdes sont accusés de décimer les colonies d'abeilles. Deux études parues mercredi dans la revue Nature ont sonné de nouveau l'alerte sur leurs effets, d'autant plus délétères que les insectes pollinisateurs semblent plutôt attirés par ces substances.

La Fondation demande également au gouvernement de "porter vigoureusement ce sujet à l’échelle européenne, conformément aux engagements du Président de la République, et notamment dès la prochaine réunion agriculture du Conseil de l’Union Européenne les 11 et 12 mai".

"Il s’agira de renouveler et renforcer les interdictions de l’utilisation de trois substances actives et de les étendre aux néonicotinoïdes jusqu’alors non concernés par le règlement européen(thiaclopride et acétamipride)", ajoute la FNH.

En 2013, trois substances néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) ont été provisoirement interdites au niveau européen pour deux ans pour certaines cultures (maïs, colza, tournesol et coton).

Mais d'autres molécules restent autorisées et l'interdiction ne concerne pas les céréales d'hiver.

La FNH "souhaite" enfin que les sénateurs "confirment le moratoire sur l’utilisation des néonicotinoïdes" voté par l’Assemblée Nationale lors de l’examen en première lecture de la loi sur la biodiversité.

Les députés avaient créé la surprise le 19 mars en votant, contre l'avis du gouvernement, l'interdiction, à compter de janvier 2016, des produits phytosanitaires de la famille des néonicotinoïdes.

Dans sa feuille de route "verte", présentée début février, le gouvernement avait assuré que la France mènerait "au niveau européen une action volontariste" pour que les substances néonicotinoïdes des pesticides soient réévaluées "au plus vite".

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
Il neige du plastique dans les Alpes et l’Arctique
Brésil : la déforestation multipliée par quatre en juillet sur un an
Au Mexique, le cactus pour produire du plastique ?
Juillet 2019, le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde
L'homme au défi de nourrir 10 milliards de personnes sans ravager la planète
Alimentation, préservation du climat... Quels usages des terres pour demain?
Arctique: 200 rennes retrouvés morts de faim, le changement climatique pointé du doigt
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Découverte d'une deuxième planète autour de l'étoile Beta Pictoris
Le short biomécanique, un grand pas vers le sprint du futur
42, une école française d'informatique qui bouscule les codes
Climat: les canicules seront plus longues, prévient une étude
Réunion de l’ONU sur le climat au Brésil en pleine polémique sur l’Amazonie
 LES PLUS LUS 
Planète: la seule issue se trouve sous terre, selon certains experts
Une nouvelle espèce humaine découverte aux Philippines
Google ouvre son premier laboratoire d'intelligence artificielle en Afrique
Comment nettoyer l'espace des vieux satellites et débris spatiaux
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
La Lune dans cinq ans ? La NASA entretient le mystère
Les rideaux d'hôpitaux sont des nids à bactéries
L'activité physique pourrait aider à guérir d'une lésion de la moelle épinière
Un régime riche en viande accroît le risque de mortalité
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.046 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.