ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Avril 2019

PLANETE - Publié le 24/04/2015 à 19:31


Polémique autour de très touristique temple aux tigres de Thaïlande



Les responsables de la faune en Thaïlande ont procédé vendredi à un décompte des dizaines de tigres conservés par des moines dans un temple très touristique, au cœur depuis quelques semaines d'un différend sur le bien-être des animaux.

Le Wat Pha Luang Ta Bua dans la province de Kanchanaburi, dans l'ouest du pays, communément appelé le temple aux tigres - a beaucoup de succès auprès des touristes qui y affluent pour se faire photographier en train d'enlacer les énormes félins.

Mais les autorités, qui affirment que le temple ne possède pas les documents nécessaires, ont déclaré qu'elles souhaitaient saisir les tigres, déclenchant la colère des moines.

Finalement, vendredi, les fonctionnaires se sont contentés de faire le décompte des animaux, dont la plupart sont équipés d'une puce électronique.

"Nous sommes venus pour vérifier si le nombre de tigres correspond aux données que nous avons", a déclaré à l'AFP Somsak Poopet du département chargé de la faune, ajoutant que les estimations que possèdent les autorités évaluent à 147 le nombre de tigres dans le temple.

Contrairement aux précédentes visites, les moines ne se sont pas opposés à l'entrée des autorités dans le temple, a constaté un photographe de l'AFP.

Les tigres ont été conduits par groupe de quatre et attachés à un arbre pour permettre aux agents de numériser leurs puces.

La polémique enfle depuis plusieurs semaines concernant le nombre de tigres après les allégations d'un vétérinaire du temple qui affirme que trois tigres ont récemment disparu du sanctuaire, laissant entendre qu'ils pourraient avoir été vendus.

En février, des responsables de la faune du pays avaient découvert après une descente dans le temple des dizaines de calaos, de chacals et d'ours d'Asie sans les bonnes autorisations.

"Je pense que beaucoup de gens ici sont très motivés, je pense qu'ils aiment vraiment les animaux, mais ils ne s'y prennent pas comme il faut", a estimé auprès de l'AFP Edwin Wiek, fondateur de la Fondation des amis de la faune en Thaïlande, qui a fait campagne pour que les tigres soient retirés du temple.

Les autorités du temple n'étaient pas disponibles vendredi pour commenter mais les moines ont à plusieurs reprises ces dernières semaines rejeté les accusations de mauvais traitement ou de trafic d'animaux.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Le plus gros perroquet du monde profite du réchauffement climatique
A Cuba, les abeilles butinent heureuses et leur miel ravit l'Europe
Des résidus radioactifs dans les glaciers
Fourrure: la Norvège va interdire les élevages d'ici 2025
Dans l'est du Tchad, une eau rare livrée par des colporteurs
Ecologique et esthétique, la renaissance de la pierre sèche
Tri des déchets: le gouvernement pointe du doigt des fast-foods en retard
Thaïlande: replanter la mangrove contre l'érosion et pour sauver un temple
L'Italie propose d'interdire l'abattage des loups
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.041 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.