ACCUEIL | FLUX RSS
Mardi 2 Juin 2020

PLANETE - Publié le 14/04/2015 à 16:58


Un spécimen rare de baleine va faire la joie des scientifiques australiens



Un spécimen rare de rorqual d'Omura s'est échoué sur une plage australienne, à la grande joie des scientifiques qui en savent très peu sur l'espèce, ont annoncé les autorités mardi.

C'est la seconde fois seulement qu'une de ces baleines, dont l'espèce n'a été identifiée qu'au début des années 2000, est aperçue en Australie.

Le spécimen a été retrouvé sur une plage isolée près d'Exmouth, à près de 1.300 km au nord de Perth, après le passage le mois dernier sur la région du cyclone tropical Olwyn.

"Cette découverte est très importante pour les spécialistes des baleines de l'Etat d'Australie-Occidentale et pour les chercheurs du monde entier car le rorqual d'Omura a été si peu observé qu'on ne sait que très peu de choses sur lui", a commenté le ministre de l'Environnement de cet Etat, Albert Jacob.

"Le rorqual d'Omura n'a été décrit dans un journal scientifique pour la première fois qu'en 2003", a-t-il poursuivi, ajoutant que ce cétacé n'évoluait apparemment que dans les eaux tropicales ou subtropicales.

Les rorquals sont des baleines à fanons (par opposition aux baleines à dents), dont la gueule est dotée de lames cornées qui forment une espèce de store suspendu à leur mâchoire supérieure. Grâce à elles, elles "piègent" leurs proies, de petits crustacés, avant de recracher les grandes quantités d'eau avalées en même temps.

La Balaenoptera omurai, ou rorqual d'Omura, présente outre son patrimoine génétique spécifique, des particularités entre autres au niveau du crâne. Elle possède, par rapport aux autres, un plus petit nombre de lames de fanon.

"Les connaissances que nous pourrons tirer de ce spécimen nous aideront à mieux comprendre la distribution régionale de l'espèce", a ajouté le ministre.

D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature, seule une poignée de ces cétacés ont été observés, en mer du Japon et en mer des Salomon.

Ce que les scientifiques ne savent pas sur ce rorqual pourrait remplir des bibliothèques: ils ignorent en particulier tout de son mode de reproduction.

La baleine retrouvée en Australie est une femelle juvénile de 5,68 mètres de long. Elle a été identifiée grâce à des tests ADN.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
Dans les gorges de l'Ardèche, une virginité retrouvée mais éphémère ?
Lait, vin, pommes de terre: que faire des excédents de la crise du coronavirus?
Coronavirus: au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
Le fonds souverain de la Norvège bannit des géants miniers et énergétiques
Brésil: à plus de 50 ans, une nouvelle vie pour une éléphante
L'Amazonie est un réservoir à virus, dit un chercheur brésilien
Sécheresse catastrophique en République tchèque, selon le ministère de l’Environnement
Besoin de soutien: les adoptions d'animaux s'envolent aux Etats-Unis
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Les lampes à UV lointains, future arme antivirus dans les lieux publics?
Le manchot royal, producteur fécond de gaz hilarant
Durant la pandémie, les concerts continuent, dans des jeux vidéos
Le recul s'accélère en Afrique pour la forêt, mère nourricière des plus fragiles
Réchauffement: le niveau des océans pourrait monter de 1,3 mètre d'ici 2100
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.079 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.