ACCUEIL | FLUX RSS
Jeudi 2 Avril 2020

CIEL&ESPACE - Publié le 10/04/2015 à 17:06


Des astronomes s'attaquent à la pollution lumineuse



Des astronomes tentent de s'attaquer à la pollution lumineuse dans les grandes villes - créée par la luminosité artificielle des édifices et des gratte-ciel - qui empêche les citoyens d'apercevoir les étoiles dans le ciel.

Le scientifique Terry Dickinson, qui mène son combat depuis des années pour que les municipalités légifèrent en ce sens, se désole de constater que les jeunes citadins sont privés de cette beauté céleste. Le Torontois affirme qu'il doit conduire pendant deux heures hors de la ville pour pouvoir observer les étoiles.

Il déplore d'autant plus que les villes optent désormais pour des ampoules à diode électroluminescente (DEL), qui sont moins dispendieuses, mais encore plus lumineuses que les autres.

Robert Dick, membre de la Société royale d'astronomie du Canada (SRAC), croit que les vendeurs d'ampoules DEL ont convaincu les municipalités que leur produit était «le meilleur», ce qui est faux, selon lui. «Ils (achètent) du mauvais éclairage qui augmente de deux à trois fois le niveau pollution lumineuse», a-t-il indiqué.

M. Dick explique que ce type d'éclairage diminue la visibilité dans le noir parce que la lumière blanche entrave la vision des humains et peut même mettre leur santé en péril.

La SRAC reconnaît toutefois que certaines villes ont fait des progrès dans les dernières années.

La ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, située à l'ouest de Montréal, a adopté un règlement en 2013 pour que 60% des lumières soient écoénergétiques.

Le conseiller Ryan Young a expliqué que ce n'est pas tant la «quantité» des lumières qui importe, mais bien la façon dont elles sont disposées. Ainsi, les lampadaires de type «cobra» ont été remplacés par d'autres à «éclairage dirigé», vers le bas.

Dans le canton de North Frontenac, en Ontario, où l'on se vante d'avoir le ciel le plus sombre de la province, les élus de la région se sont engagés à diminuer la pollution lumineuse. Le canton a d'ailleurs reçu le titre de «réserve de ciel étoilé», tout comme 20 autres parcs à travers le Canada.

La région mise d'ailleurs sur cette distinction pour attirer des touristes - environ 47 000$ ont été investis dans des installations pour observer les astres.

Ed Jager, de Parcs Canada, note que le tourisme dans les endroits désignés comme «réserve de ciel étoilé» a augmenté de cinq pour cent depuis 2013.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Le Soleil vu de plus près: une cascade de surprises
Débris, constellations et satellites-espions: l'enjeu de la surveillance de l'espace
Titan, un monde de plaines, de montagnes et de lacs
La sonde spatiale japonaise Hayabusa 2 va entamer son retour sur Terre
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
A Hawaï, un projet de télescope géant fait gronder le volcan sacré Maunakea
Le TMT, un télescope géant pour remonter aux débuts de l'Univers
Au fond d’une grotte, des astronautes s’entraînent pour l’espace
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.055 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.