ACCUEIL | FLUX RSS
Vendredi 10 Avril 2020

SANTE - Publié le 09/04/2015 à 01:28


Insectes comestibles: interdits, mais vendus quand même




L'Anses s'apprête à publier un avis sur la sécurité sanitaire des insectes destinés à la consommation humaine. Un produit interdit à la vente en France et en Europe, néanmoins commercialisé par certaines sociétés.

«Aujourd'hui, il n'y a pas d'autorisation de commercialisation d'insectes à des fins de consommation humaine.» Vincent Designolle est formel.

Directeur de cabinet de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), il en appelle à la réglementation européenne n° 258/97, dite «Novel food ». Laquelle impose que tout aliment dont la consommation est «restée négligeable » en Europe avant 1997, fasse notamment la preuve de son innocuité avant sa mise sur le marché.

Las, le texte ne mentionne pas explicitement les insectes. «Il n'y a pas vraiment d'interdiction formelle, pas non plus d'autorisation formelle, plaide Cédric Auriol, gérant de la société Micronutris, qui élève et vend grillons et vers de farine. Nous contestons l'application de ce règlement aux insectes, notamment au nom de la libre circulation des biens en Europe car certains pays les autorisent.»

Une nouvelle mouture de Novel food est prévue pour 2016, avec peut-être une liste des insectes autorisés. En attendant, «nous sommes régulièrement amenés à retirer des produits du marché», assure Vincent Designolle. Tout en admettant que l'exhaustivité des contrôles est impossible.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
Il y a plus dangereux que le coronavirus
On sait désormais pourquoi les cheveux peuvent blanchir sous l'effet du stress
Le régime cétogène fonctionne, mais il aurait des effets délétères à long terme
Coronavirus: un touriste chinois, quatrième cas avéré en France
Deux fois moins de maux de tête grâce au cannabis thérapeutique ?
Les couettes et oreillers en plume peuvent être nocives pour les poumons, alertent des médecins
Cancers : les plus pauvres, les moins armés
De moins en moins d'additifs dans nos assiettes
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Deux vieux satellites vont se frôler au-dessus des Etats-Unis
Au Nicaragua, un artiste vit en ermite pour sculpter la montagne
Qu'est-ce qui pousse certaines personnes à considérer les femmes comme des objets sexuels ?
Les enfants apprennent plus facilement au contact d'une personne qu'ils jugent fiable
Les enfants et les écrans: des risques et des bénéfices
 LES PLUS LUS 
L'eau sur Mars s'est volatilisée il y a 3,5 milliards d'années
Un accélérateur de particules pour révéler les secrets de papyrus vieux de 2.000 ans
Un exosquelette connecté au cerveau permet à un patient tétraplégique de marcher
Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés
L'homéopathie ne sera plus remboursée par la Sécu en 2021
Les prochains astronautes sur la Lune sautilleront moins
Le Nobel de médecine couronne la recherche sur l'adaptation du corps au manque d'oxygène
La pratique régulière du sport pourrait améliorer la santé cardiovasculaire à n'importe quel âge
Une nécropole romaine exceptionnelle mise au jour à Narbonne
Le stress prénatal chez les futures mères pourrait nuire au développement cérébral de l'enfant à naître
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2020 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.064 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.