ACCUEIL | FLUX RSS
Mercredi 24 Avril 2019

SANTE - Publié le 08/04/2015 à 22:54


Le chocolat devient thérapeutique




Les bénéfices santé prêtés au chocolat donnent naissance à de véritables chocolats thérapeutiques.

Et si, pour prendre soin de vos yeux, vous preniez chaque jour un carré de chocolat Zared? Un nom inspiré des études Areds (Age-related eye disease study), publiées en 2001 et 2013, qui ont montré qu'il était possible de réduire de 25% en cinq ans le risque d'avoir une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) grâce à des antioxydants, vitamines et minéraux. L'idée ingénieuse du laboratoire Nicox, qui commercialise Zared, a été d'introduire ce cocktail bénéfique pour l'oeil... dans du chocolat. Nul doute qu'il soit plus facile de se convaincre d'avaler un carré de chocolat plutôt d'une poignée de gélules!

Le chocolat à lui seul possède bien des vertus. Le Pr Christian Cabrol, pionnier de la chirurgie cardiaque, en résume les bienfaits dans la préface du récent Comment se soigner avec le chocolat (Editions du Rocher): «Sa teneur élevée en sucres est un apport énergétique essentiel pour notre activité physique et intellectuelle, ses graisses nécessaires sont insaturées, évitant l'encrassement de nos artères, ses sels minéraux, ses oligoéléments et ses vitamines sont indispensables aux réactions chimiques complexes de notre organisme, ses toniques (caféine-théobromine), ses antidépresseurs (sérotonine) et ses polyphénols, merveilleux protecteurs de nos vaisseaux.»

Bénéfiques oméga-3

Un livre qui devrait rassurer tous les amateurs de cet or brun, et peut-être même donner envie de goûter l'omegachoco (www.omegachoco.com), mis au point par le chocolatier d'Availles-en-Châtellerault (Vienne) en ajoutant des acides gras particulièrement bénéfiques pour la santé, les oméga-3. L'auteur assure que tels qu'ils sont formulés dans sa recette, et à condition de conserver le chocolat entre 16 et 18°C à l'abri de l'humidité et de la chaleur, les oméga-3 ne s'oxydent pas. Avantage supplémentaire des oméga-3, ils réduiraient les fringales et les envies pulsionnelles de sucré.

Attention toutefois, car la consommation de chocolat doit être modérée. N'oublions pas qu'une plaque entière contient environ 500 Kcal (près d'un quart de la ration calorique quotidienne nécessaire, tout compris!). Il serait donc sage de se limiter à une tablette par semaine. Sans oublier que la plupart des bénéfices du chocolat concernent le noir, tandis que le chocolat au lait (et dans une moindre mesure le blanc) contient du sel susceptible de retentir sur l'équilibre d'hypertendus, insuffisants cardiaques ou rénaux. Il est donc à éviter.

Chocolat noir et diabète

En revanche, le chocolat (toujours modérément) peut-être consommé par des enfants souffrant de diabète, car son index glycémique est bas (c'est-à-dire qu'il fait peut grimper le taux de sucre dans le sang), il n'est d'ailleurs pas idéal pour lutter contre une hypoglycémie (baisse anormale du taux de sucre dans le sang). «On peut aussi conseiller de privilégier le chocolat noir par rapport au chocolat lait. Le chocolat noir contient moins de glucides que le chocolat au lait, mais plus de lipides», explique au Figaro le Dr Carine Choleau, chargée des missions scientifiques de l'Aide aux jeunes diabétiques.

Enfin, n'oubliez pas que l'organisme des chiens et des chats ne supporte pas le chocolat (il leur manque un enzyme pour détruire la théobromine) qui est toxique pour eux, voire mortel en grande quantité. Pour que les fêtes ne tournent pas au drame.

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire

  • Maximum 250 caractères


Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
Respirer des odeurs agréables peut aider à arrêter de fumer
La bande dessinée, une méthode insolite pour préparer les patients à une intervention médicale
Dîner juste avant de dormir et sauter le petit-déjeuner : dangereux pour le coeur ?
Faut-il sourire pour être heureux ?
Certains mythes sur le sommeil peuvent mettre votre santé en danger
Pour sa santé et la vôtre, évitez de laisser sortir votre chat
Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?
Infarctus ne rime pas nécessairement avec arrêt maladie prolongé
 Publicité 
 LES PLUS RÉCENTS 
Repérer les déchets plastiques marins par satellite
Un incident sur la capsule de SpaceX pourrait retarder son premier vol habité
Y-a-t-il une heure idéale pour faire de l'exercice ?
Sclérose en plaques : une molécule synthétique pourrait améliorer le quotidien des patients
Quels sont les facteurs qui dictent nos principes moraux ?
 LES PLUS LUS 
Les nuits lunaires plus froides que prévu, selon la sonde chinoise
Un dinosaure se défendant avec ses épines découvert en Argentine
Le jour se lève pour des panneaux solaires révolutionnaires
Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe
Le petit-déjeuner ne favoriserait pas forcément la perte de poids
L'image que l'on a de son corps peut dépendre de l'entourage
Tout un défi de sauver la tombe de Toutankhamon du tourisme de masse
Le Nord magnétique fonce du Canada vers la Sibérie
Le désert médical, un mal dont souffrent les Français des villes moyennes
Ouganda: saisie d'ivoire et d'écailles de pangolin, deux Vietnamiens arrêtés
 Publicité 
 En image 
 Publicité 
2011-2019 © Aux Frontières de la Science. Crédits photos: istockphoto. Page générée en 0.054 secondes. Blog d'actualités scientifiques réalisé par des passionnés.